retour à la page précédente

Primatiale de Lyon, Chapelle Sainte Marie-Madeleine

Primatiale de Lyon, Chapelle Sainte Marie-Madeleine

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    • possesseur : Primatiale de Lyon, Chapelle Sainte Marie-Madeleine
    • information possesseur : La chapelle Sainte-Madeleine se trouvait dans la Primatiale de Lyon à droite de la croisée du transept et a donné son nom à la tour sud de la primatiale. Cette chapelle a dû renfermer jusqu'au début du XXe siècle une petite bibliothèque de livres liturgiques précieux, mentionnés dans la liste du trésor de la cathédrale (cf. L. Bégule), dons de familles lyonnaises ou de prélats comme le Cardinal Fesch ou le Cardinal de Bonald (1787-1870). Le Manuscrit 5138 (vélin, XIVe siècle, enluminé) y est alors décrit comme « Missel de la Chapelle de la Madeleine à la cathédrale de Lyon ». La collection comprenait plusieurs manuscrits maintenant conservés à la Bibliothèque municipale de Lyon, déposés en 1913 en application de la Loi de séparation de l'Eglise et de l'état, comme d'autres provenant de la collection du Cardinal de Bonald. La bibliothèque de la Chapelle Sainte-Madeleine semble avoir été distincte de celle du Chapitre cathédral. Un Missel de Lyon imprimé à Lyon par Pierre Hongre en 1500, qui se trouve actuellement à la bibliothèque de l'Université Keio à Tokyo porte une marque de la même provenance : "Pro sacello B. Magdalenae Ecclesiae Lugd.". La décoration est typiquement lyonnaise du 16e siècle et porte les armes d’une famille (lyonnaise?) non encore identifiée (http://dcollections.lib.keio.ac.jp/en/incunabula/040). Un autre exemplaire du même Missel sur vélin se trouvait aussi dans la bibliothèque du Chapitre (BML Rés Inc 162).
    • marque : Ex-libris manuscrit
    • transcription : Ex-libris ms. XVIIe au contreplat supérieur du Ms 5138, près du cachet du Chapitre cathédral de Lyon: « Me possidet Cappella Beatae Mariae Magdalenes »
    • relation : Chapitre cathédral (Lyon)

    possesseur : Primatiale de Lyon, Chapelle Sainte Marie-Madeleine

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour