retour à la page précédente

Nostradamus, 1503-1566

Nostradamus, 1503-1566

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    • possesseur : Nostradamus, 1503-1566
    • information possesseur : Célèbre astrologue, médecin de Catherine de Médicis, il est l'auteur de Prophéties publiées en 1555. Dans la préface de cet ouvrage, il indique avoir brûlé sa bibliothèque, peut-être par crainte de l'Inquisition. Il lègue toutefois ses derniers livres à son fils aîné, César, par son testament de juin 1566, écrit un mois avant sa mort.
    • marque : Ex-libris manuscrit - Annotations marginales - Prix du livre - Ex-dono manuscrit -
    • transcription : Ex-libris ms de Michel Nostradamus: "Ex lib M. Nostradami et amicorum" avec prix du livre au titre: "Emptus 7 Ss 6 d. [t. ?] 1560" et ex-libris de César, fils de Nostramus: "Caesar Nostradamus" et "Ex lib Caesaris nostradami filij et amicorum". Plusieurs annotations marginales, peut-être de la main de son fils, César, notamment au f. f4v : "quia omnis mulier adultera est venefica" (parce que toute femme adultère est une sorcière). Ex-libris manuscrit de Nostradamus et son fils César au premier f. d'un autre ouvrage: "Clarissimj virj Michaelis Nostraedamj consiliis et medicj regij et Caesaris filij est" (Inc 527 : Quaestiones selectae. Ed. Joannes de Colonia, Venise: Vindelinus de Spira, c. 1476).
    • relations : Chavigny, Jean-Aimé de, 1524-1604  Nostredame, César de, 1553-1629 




    possesseur : Nostradamus, 1503-1566

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour