retour à la page précédente

Tour métallique de Fourvières

Tour métallique de Fourvières

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Construite à l'occasion de l'Exposition universelle de 1894, la tour métallique de Fourvière, également appelée tour Paufique du nom de l'architecte qui en a réalisé la structure métallique, offre une similarité troublante avec le troisième étage de la tour Eiffel. Contrairement à ce que [...]

    [+]

    Construite à l'occasion de l'Exposition universelle de 1894, la tour métallique de Fourvière, également appelée tour Paufique du nom de l'architecte qui en a réalisé la structure métallique, offre une similarité troublante avec le troisième étage de la tour Eiffel. Contrairement à ce que prétend une rumeur lyonnaise, elle n'a pourtant rien à voir avec le célèbre architecte du monument parisien. Une autre légende locale veut qu'elle ait été érigée dans un contexte républicain anticlérical pour faire contrepied au symbole catholique que constituait la basilique de Fourvière nouvellement construite. D'une hauteur de 80 mètres et culminant à une altitude de 372 mètres, la tour métallique se doit d'offrir une vue imprenable sur la ville aux visiteurs de l'Exposition se déroulant au Parc de la Tête d'Or. La famille Gay acheta la tour pour l'exploiter comme observatoire panoramique et y installer un restaurant qui ferma en 1940. La belle affiche d'Hugo d'Alesi met en valeur la silhouette élancée de la Tour et l'étendue du panorama qu'elle permet de découvrir. A noter que l'artiste a volontiers exagéré la taille de la tour dans le médaillon la présentant à côté de la basilique de Fourvière, moins dans un souci de rivalité avec le monument religieux que par volonté d'en magnifier la hauteur et de susciter l'envie du curieux...

    réduire

    Tour métallique de Fourvières par Hugo d'Alesi, Friedrich, 1849-1906
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffM0355)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour