retour à la page précédente

Aristide Bruant dans son cabaret

Aristide Bruant dans son cabaret

Ajout à votre bibliothèque

Pour pouvoir ajouter ce document à votre bibliothèque numérique, vous devez avoir un compte numelyo.

Créez ou connectez-vous à votre compte

L'inscription est gratuite et vos données personnelles ne seront en aucun cas communiquées à des tiers ou utilisées à des fins commerciales.


Fermer

Téléchargement

Nous vous proposons de télécharger :

  • Télécharger le document
  • Fermer

    Partager


    Lien permanent vers cette page

    Partagez cette page sur les réseaux sociaux



    Fermer

    Contactez-nous



    Fermer

    aidez-nous à décrire ce document !

    Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

    N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

    Merci !



    Fermer

    Poser une question

    Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

    Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures.

    Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

    Fermer

    Le chansonnier Aristide Bruant est l'une des grande vedettes de la nuit parisienne de la fin du XIXe s. Ses prestations dans son cabaret de Montmartre le Mirliton lui valent d'être engagé en 1892 aux Ambassadeurs, l'un des grands cafés-concerts de [...]

    [+]

    Le chansonnier Aristide Bruant est l'une des grande vedettes de la nuit parisienne de la fin du XIXe s. Ses prestations dans son cabaret de Montmartre le Mirliton lui valent d'être engagé en 1892 aux Ambassadeurs, l'un des grands cafés-concerts de l'époque. Le propre cabaret de Bruant est reconstitué sur la scène des Ambassadeurs, sans oublier son décor et son public, joué par des figurants. L'affiche réalisée pour l'occasion par Lautrec, habitué du Mirliton et admiré par Bruant, provoque le rejet horrifié de Ducarre, directeur des Ambassadeurs. Il demande à un autre affichiste, Charles Lévy, de concevoir l'affiche, ce qui provoque à son tour une réaction sanguine de Bruant qui intervient avec force auprès de Ducarre pour imposer le projet de Lautrec. Cette lithographie est reprise la même année, avec l'image inversée, pour le même spectacle organisé par un autre cabaret prestigieux de Paris, l'Eldorado. Lautrec parvient dans cette affiche à suggérer l'imposante personnalité de Bruant en dessinant une silhouette massive, l'impression étant encore renforcée par l'usage de larges aplats.

    réduire

    Aristide Bruant dans son cabaret par Toulouse-Lautrec, Henri de, 1864-1901
    Bibliothèque municipale de Lyon (AffG0045)

    Droit d'utilisation : Domaine public, Licence Ouverte-Open Licence

    Retour