Guy Dürrenmatt

782

Ardéchois d'origine, Guy Dürrenmatt (1926-2014) a passé son adolescence à Valence dans les années précédant la Seconde Guerre mondiale. Il habite alors à proximité du port et le fleuve, avec ses bateaux, constitue pour lui un spectacle quotidien qui le fascine.

Jeune homme, pris par le virus de la collection, il se lance dans l'achat de cartes postales anciennes. Parmi ses acquisitions figure un jour une carte représentant un porteur passant devant le port de Valence. Les bateaux à vapeur du Rhône deviennent pour lui l'objet d'une quête systématique. Puis sa curiosité le conduit à essayer de les connaître et il se met à rechercher tous documents pouvant le renseigner à leur sujet : livres, fascicules et manuscrits enrichissent sa bibliothèque. Et c'est ainsi que, petit à petit, il constitue la plus importante collection privée consacrée au Rhône.

A partir de cet ensemble de documents anciens, Guy Dürrenmatt publie plusieurs ouvrages qui le rendent rapidement célèbre dans la vallée et dont on retiendra notamment : Le Rhône autrefois (1987) et La Mémoire du Rhône (1993). C'est ainsi que la Maison du Fleuve Rhône le rencontre en 1991 afin de consulter cette fabuleuse collection qu'il met volontiers à la disposition de tous ceux que le Rhône passionne. Lorsqu'il décide de vendre sa collection, son amour du Fleuve le fait se tourner tout naturellement vers la Maison du Fleuve Rhône... et vers son pays natal, le Département de l'Ardèche. Car son souhait le plus cher était que celle-ci ne soit pas dispersée et qu'elle puisse continuer a être conservée, valorisée et ouverte a la consultation.

L'acquisition fut faite par la Maison du Fleuve Rhône en 1998, grâce au financement de la DRAC Rhône-Alpes, de la Mission du Patrimoine ethnologique, de EDF Rhône-Alpes et de la Ville de Givors. Depuis sa fermeture en 2014, le Fonds de la Maison du Fleuve Rhône est conservé à la Bibliothèque municipale de Lyon.

Collection Guy Dürrenmatt.
Fonds de la Maison du fleuve Rhône (Givors).
Don de l'association Promofluvia (2015).