En famille

41
  • 1931-05-14

    - Le Suran - Le moulin -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1921-09-01

    - La maison d'habitation, avec la Citroën -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1930-07-27

    - Forêt de Meyriat -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1936-03-04

    - Saint-Sorlin sur le Rhône, près de Mongagnieu -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1934-04-15

    - Matafelon, près de Nantua. Tunnel. -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1930-10-10

    - Pont de Priay -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1932-05-14

    - Serrières-sur-Ain, en bas du Berthiand -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1932-05-15

    - Vue de Nantua en montant à Nurieux - Le Bertiand -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1931-05-14

    - Le pont de Serrières-sur-Ain -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1936-03-04

    - Le Suran, près de Neuville-sur-Ain -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1934-03-04

    - Chalamont, étang des Dombes -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...
  • 1933-11-12

    - Route d'Hauteville, par la neige -

    Cette plaque stéréoscopique en verre était destinée à la projection. A l'origine, elle était en noir et blanc. Après le processus chimique habituel de traitement des plaques au gélatino-bromure d'argent - révélateur, lavage, fixateur, lavage...

Cette collection de plus d'un millier de vues stéréoscopiques n'a pas encore pu être identifiée. Nous comptons sur vous pour nous aider à retrouver la trace de ce photographe.

Une majorité des vues, soigneusement légendées par le photographe, date des années 1920-1930. Elles ont été prises lors de promenades familiales, plus particulièrement dans l'Ain et en région lyonnaise, avec quelques voyages en Auvergne et dans l'est de la France. La famille se déplaçait en Delage, luxueuse automobile, représentée à plusieurs reprises, dont le modèle semble être une DE ou DI.

D'autres reportages portent sur la vie familiale : noces, rencontres avec des amis, intérieurs de la maison et jardin en différentes saisons.

Les vues stéréoscopiques, ancêtres des diapositives, étaient très en vogue dans les années 1930. Les plaques s'achetaient prêtes à l'emploi. Les prises de vues étaient réalisées avec des appareils à 2 chambres, donc 2 objectifs, permettant de réaliser 1 couple de photographies légèrement décalées. On pouvait les visionner soit à l'aide de stéréoscope, soit grâce à un appareil de projection stéréoscopique et profiter ainsi de l'effet de relief.