[Opération "Ballons ciel d'espoir"]

[Opération "Ballons ciel d'espoir"]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0912 FIGRPT0021 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
descriptionDe gauche à droite, au premier plan : Francisque Collomb, maire de Lyon, et Simone André, adjointe en charge des affaires sociales.
historiqueLe coup d'envoi de l'opération "Ballons ciel d'espoir" a été donné sur la place des Terreaux par Francisque Collomb, sénateur-maire de Lyon, accompagné en la circonstance par Mme Simone André, adjointe aux affaires sociales et par M. Bailly, son chef de cabinet. Malgré une pluie battante, tous les ballons ou presque se sont envolés dans des grappes multicolores. Cette opération a été mise en place par le Mouvement de défense des grands accidentés de la vie (M.D.G.A.V.) et a eu lieu simultanément dans toutes les grandes villes de France (Paris, Bordeaux, Marseille, etc.). Deux heures après que François Mitterrand eut donné depuis les jardins de l'Elysée le coup d'envoi de ce lâcher national, c'est, à Lyon, quelques 600 ballons multicolores qui ont ainsi été lancés dans le ciel français pour délivrer le message d'espoir des grands accidentés de la vie. Force était malheureusement de constater que le public était très peu nombreux à assister à cet événement, à ce lâcher effectué sous la pluie par des militaires du 99e R.I. de Sathonay-Camp. M. Gillibert, président du mouvement, est à l'origine de cet événement inattendu et frappant, qui a su utiliser les médias dans un but humanitaire. L'opération "Ballons ciel d'espoir" est réalisée au profit de l'Institut de la recherche de la moelle épinière.
note bibliographique"600 ballons dans le ciel de Lyon" in Lyon Matin, 5 avril 1987. - "Des ballons pour l'espoir" in Lyon Figaro, 6 avril 1987, p.15.

Retour