[Eglise Saint-Martin à Oullins]

[Eglise Saint-Martin à Oullins]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0901 FIGRPT2931 04
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
descriptionAdresse de prise de vue : Eglise Saint-Martin, 22 rue Voltaire, 69600 Oullins.
historiqueEn octobre 1988, le président de la République inaugurait le centre d'Oullins, projet de Roland Castro. Une réalisation destinée à apporter sa spécificité à une ville de périphérie et lui donner une identité propre. L'aménagement du centre a associé plusieurs partenaires : élus, architectes et l'OPAC du Rhône. L'Office public d'aménagement et de construction, est partenaire de "Banlieues 89" sur d'autres villes de l'agglomération telles que Saint-Fons, Limonest, Vénissieux et Vaulx-en-Velin. La visite de François Mitterrand a concrétisé une étape importante dans le projet du centre d'Oullins, mais tout a commencé dès 1979. Depuis cette date et jusqu'en 1983, l'OPAC a mené les études, effectué le montage opérationnel et recherché les lignes budgétaires. C'est cette même année que se sont rencontrés les trois partenaires du projet pour définir les objectifs : donner une identité à la ville, redonner sa place au logement social dans le centre et marier qualité architecturale et qualité de vie. En 1985, la ZAC du centre (zone d'aménagements concertés) est approuvée. En octobre 1988, vingt et un mois après la pose de la première pierre, la première tranche de l'opération "Banlieue 89" du centre est inaugurée. L'aménagement du centre a permis de tracer un trait d'union entre la place Anatole-France et la Grande rue, l'église et la mairie par le biais de quatre tours de logements. Appelées "Les Campaniles", elles permettent d'épaissir le centre et veulent être le signal de la centralité. La première tranche de la porte du parc du Prado consistait à créer de nouveaux logements et des surfaces commerciales. Dès la fin de l'année, les travaux se poursuivront par la réalisation de nouveaux logements, de quatre cent cinquante mètres carrés de surface commerciale supplémentaires, d'un hôtel deux étoiles et l'aménagement du passage de la porte du Prado. Dans le quartier Tupin-Voltaire, les travaux de la première tranche devraient commencer dès le début de l'année 1989. Il s'agit de soixante-quinze logements locatifs, en partie réservés aux personnes âgées. Le phasage de la deuxième tranche est prévu pour l'année suivante. L'architecte Cusin envisage la création d'un passage entre les rues Tupin et Voltaire pour permettre une transition entre l'urbanisme traditionnel, côté Tupin, et le modernisme de la place Anatole-France. Source : "Banlieue 89 à Oullins : les suites du projet" / Marie Caballero in Lyon Figaro, 16 octobre 1988, p.12.

Retour