[Sur le tournage du téléfillm "Les enfants des terrasses"]

[Sur le tournage du téléfillm "Les enfants des terrasses"]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0771 FIGRPT0169 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
historiqueLa version télévisée, et somme toute miniaturisée, de King Kong est en cours de tournage. Les Gratte-Ciel de Villeurbanne se substituent à l'Empire State Building, et un singe à la corpulence d'un enfant de dix ans remplace la gigantesque mais non moins amoureuse marionnette. Le film de Michel Fessler "Les enfants des terrasses", tourné en co-production avec FR3 Rhône-Alpes-Auvergne et Les films d'ici, évoque les pérégrinations de trois enfants en proie à l'ennui. A proximité de chez eux, un laboratoire pharmaceutique procède à des expériences sur des animaux. Et la perspective de s'introduire dans ce lieu interdit au public attise leur curiosité. De leur expédition nocturne, ils ramènent un singe sous l'emprise de tranquillisants. L'animal ne tarde pas à retrouver sa sauvagerie initiale et à détruire tout ce qui l'entoure. A trente-trois ans, le passé cinématographique de Michel Fessler est important. Créateur de deux salles d'art et d'essai (Le cinéma, impasse Saint-Polycarpe et le Cinéma Opéra de Lyon), réalisateur de films, il a aussi animé de nombreuses émissions culturelles pour la télévision. Enfant, il a vécu en Afrique jusqu'à l'âge de douze ans. A son retour en France, il n'a pu supporter la vue des singes en cage. Sa stupéfaction d'adolescent, Michel Fessler ne l'a pas oubliée : il la dévoile dans "Les enfants des terrasses". D'origine lyonnaise, il ne cache pas non plus son goût pour l'architecture des GratteCiel. Pèlerinage dans le passé ? Autobiographie ? Le film se fonde non sur une véritable expérience, mais sur des émotions d'autrefois. Le réalisateur s'est entouré d'une dizaine d'acteurs réputés dans la région. Patrick Le Mauff joue à l'Attroupement et Alain Gandy apparaît, chaque saison, sur les scènes lyonnaises. La présence de Louise Vincent qui a tourné avec Visconti, est également à souligner. Enfin, les deux animaliers ont travaillé avec Polanski, lors du tournage de "Pirate". Le premier film de fiction de Michel Fessler qui devrait durer vingt-six minutes sera diffusé sur le petit écran, en décembre 1988. Conte pour enfant, il pourrait néanmoins intéresser un public plus âgé. Source : "Les enfants des terrasses" / Muriel Pernin in Lyon Figaro, 28 juillet 1988, p.23.
historiqueLe 17 décembre 1988, c'est en présence du réalisateur Michel Fessler, de l'équipe technique et de tous les acteurs, qu'était présenté en avant-première le film "Les Enfants des terrasses" à l'Auditorium de la Maison du Livre, de l'image et du son de Villeurbanne. Il fut par la suite diffusé en deux parties sur FR3 Rhône-Alpes le 24 décembre 1988 et le 1er janvier 1989.
note bibliographique"Les Gratte Ciel en vedette américaine" / Philippe Hadef in Lyon Matin, 27 juillet 1988. - "En avant première" / P.H. in Lyon Matin, 18 décembre 1988.

Retour