[Michel et Gérard Bourbon, maréchaux-ferrants à Bully]

droits Creative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisation Bibliothèque municipale de Lyon / P0760 FIGRPT0148 03
technique 1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 24 x 18 cm (épr.)
historique Le cheval de labour a cédé sa place au cheval de loisir et de sport. Le maréchal-ferrant doit son salut à cette évolution. Michel et Gérard Bourbon ont pu ainsi perpétuer une tradition familiale, et s'occupent des chevaux de Bully. A coup de marteau sur l'enclume, Gérard et Michel Bourbon perpétuent la tradition familiale. Installés à Bully, ils travaillent, depuis l'âge de 15 ans, dans le sillon de leurs père, grand-père et arrière grand-père. Ensemble, ils ont repris et appris en duo leur métier pour devenir à leur tour maréchal-ferrant. "Avant toute chose, il faut aimer les chevaux pour faire ce métier", préviennent-ils, las de voir des nouveaux arrivants peu consciencieux pratiquer un ferrage approximatif. Les frères Bourbon parcourent les centres équestres, écuries et clubs d'équitation pour pratiquer leur art. Ils viennent de ferrer les chevaux qui participent le 8 septembre, à Bully, au Championnat de France de paddock-polo. Pour eux, le sport équestre est une aubaine qui leur permet de continuer à vivre dans la chaleur de la forge. Source : "Les Bourbons croisent le fer" / David Chapelle in Lyon Figaro, 6 septembre 1991, p.28.
note à l'exemplaire Négatif(s) sous la cote : FIGRP04322.

Retour