[Fromageries Girod à Saint-Julien-en-Genevois...

[Fromageries Girod à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0759 FIGRPT0040 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
historiqueC'est en 1881 que Jérémie Girod commence à produire un fromage à pâte pressée non cuite, la "tomme de Beaumont". En 1910, Henri Girod succède à son père et construit en 1912 une fromagerie au Chable. En 1928, le siège est transféré à Saint-Julien-en-Genevois par André et Hubert Girod, fils d'Henri Girod. C'est un tournant pour la société qui en 1930 débute la fabrication du reblochon sous la marque "Le Beulet". En 1960, la quatrième génération arrive à la tête de l'affaire avec Claude et Michel Girod, fils d'André Girod. Par suite de l'expansion importante des ventes, Claude et Michel Girod mettent progressivement en place, en complément de l'atelier de Saint-Julien, deux centrales de fabrication : Chable, rénovée et agrandie, et Eteaux, plus moderne et plus rationnelle. Dotées d'un outil industriel performant et fortes d'un siècle de savoir-faire, les Fromageries Girod sont devenues le premier producteur français de reblochon. En 1983, les Fromageries Girod achètent la Sica Les Aravis à Thones, qui exerce la même activité, et au 1er janvier 1985, la société prend le contrôle de la S.S.F.R., son principal concurrent, également situé à Thones, et porte ainsi son effectif à 137 personnes. Les Fromageries Girod, spécialisées dans les fromages à pâtes pressées, disposent en 1985 de sept centres d'affinage, trois centres d'expédition, trois centres administratifs et contrôlent une vingtaine de "fruitières". Ses productions se répartissent en : reblochon ("Le Beulet", "Le Petit Beulet", "Les Aravis") ; assimilés reblochon ("Beaumont", "Tavaillon") et autres pâtes pressées cuites (emmenthal et gruyère). Le 25 avril 1985, les Fromageries Girod sont introduites au second marché de la Bourse de Lyon.
historiqueSitué à l'entrée Sud de Saint-Julien-en-Genevois, à l'intersection de la route de Lyon et de la Grande Rue, le bâtiment des Fromageries Girod a été crée en 1937, dans le style Art déco, par Louis Moynat. Il est acquis par la commune de Saint-Julien-en-Genevois et fait l'objet en 2002 d'un important projet de réhabilitation et de restructuration.
note bibliographique"Fromagerie Girod : introduction dans la discrétion" / Germain Bonnet in Le Tout Lyon, 22 avril 1985, p.15.

Retour