[Laboratoire du Centre de formation et de promotion...

[Laboratoire du Centre de formation et de promotion horticole (CFPH)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0759 FIGRPT0012 03
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 20 x 15 cm (épr.)
historiqueCréé en 1983, le laboratoire du Centre de formation et de promotion horticole (CFPH), basé à Ecully, est placé sous la responsabilité de Henri Bärtschi, docteur ès Biologie végétale. En 1984, il a reçu un "coup de pouce" de 1,4 millions, apportés dans le cadre d'un plan Etat-Région. Etroitement associé au programme horticole régional, le travail du laboratoire consiste à la fois à développer les technique de multiplication végétative, et à mener des recherches commandées par les organismes professionnels. Le docteur Bärtschi travaille sur une gamme de trente espèces, regroupant un total de cent cinquante variétés. Mais le véritable rôle du laboratoire est d'expérimenter la culture de plantes réputées difficiles et de maintenir à disposition un stock de pieds mères, une sorte de catalogue vivant d'espèces sélectionnées. Ainsi, l'équipe du CFPH procède à des essais de cultures à partir de pétales de chrysanthèmes. Autre activité importante, le test du comportement en pots de variétés de rosiers, cultivées in vitro, dont deux rosiers nains pour appartement. L'autre but du laboratoire est la formation des élèves, professeurs et professionnels appelés à utiliser le matériel végétal produit. Les enseignants du lycée horticole de La Martinette, à Romans, ont ainsi appris à Ecully les techniques in vitro. Source : "La multiplication des petits plans" / Philippe Bordes in Lyon Figaro, 2 février 1987, p.8-9.
note bibliographique"Violettes in vitro" in Lyon Matin, 29 septembre 1986.

Retour