[Concours de saut d'obstacles à Miribel-Jonage]

[Concours de saut d'obstacles à Miribel-Jonage]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPT0150 04
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
historiqueUn cheval sur une pancarte, c'est bien peu quand on débarque au centre équestre du Parc "La Cabane" pendant ce week-end pascal. Parce qu'en fait de cheval, il y en a des dizaines éparpillés sous les frondaisons, dans les camions ou les boxes en dur. II n' y en a pas autant que de spectateurs, mais c'est tout juste ; et finalement normal puisqu'ils sont rois et fêtés comme tels. Le CSO de Lyon-Miribel a profité à plein d'une météo favorable les deux premiers jours, le temps ne tournant au médiocre qu'en fin de parcours. Seuls les spectateurs ont dû s'abriter de temps à autres sous les parapluies, sans rechigner, regroupés par familles ou quelques attirances fort printanières. Inévitablement, comme pour tous ces concours du haut de gamme, un seul sentiment se retrouvait chez tous, compétiteurs et accompagnateurs ou public : l'amour du cheval. Mais combien les uns et les autres peuvent être différents, au sein même de leur clan parfois. Côté cavaliers, on pouvait rencontrer des visages connus et d'autres plus juvéniles. Chacun est venu à Lyon pour des motifs particuliers ; qui pour glaner un bon classement, d'autres seulement pour roder de nouveaux chevaux. C'était notamment le cas de Michel Robert. Source : "Quintessence équine" / Laurent Perzo in Lyon Figaro, 21 avril 1987, p.28.

Retour