[Le trial-kart d'Aimé Sauvage pour le raid...

[Le trial-kart d'Aimé Sauvage pour le raid Villefranche-Agadir]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPT0142A 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 12,5 x 17,5 cm (épr.)
historiqueAimé Sauvage ne serait pas vétérinaire de son métier, il ne serait pas suivi par des spécialistes de la race canine, par un médecin spécialiste du stress et un kinésithérapeute, on crierait au fou. Son objectif : rejoindre Agadir sur une sorte de traîneau à roues qu'il appelle trial-kart. L'engin étant tiré par des chiens. Départ prévu le 2 février 1990, place de la Sous-Préfecture à Villefranche entre 9 heures et 9h30. Car ce passionné des animaux, excellent sportif, a le sens du détail. En quelques mois, il a su faire d'un projet un peu fou, une véritable aventure à multiples facettes. La principale étant de la vivre avec ses chiens et de "partager, dans l'effort, une relation privilégiée". Pour lui, pas de problème d'éthique. Ses deux attelages, l'un de chiens nordiques et l'autre composé de plusieurs races, berger allemand, braque, berger belge, ne souffrent pas. "Beaucoup de chiens ne s'épanouissent que dans l'effort", affirme-t-il. Ces deux meutes alterneront pour tirer le kart. Environ tous les trente à quarante kilomètres. Un espace étant prévu dans un véhicule d'accompagnement. Aimé Sauvage, lui, assurera seul l'ensemble de l'itinéraire passant par les chemins de halage de la Saône et du Rhône puis les plages françaises, espagnoles et marocaines. Cette disponibilité à l'effort, environ onze heures par jour, sera aussi une performance et une expérience. Source : "Au goût Sauvage" / Christophe Doré in Lyon Figaro, 26 janvier 1990, p.35.
note à l'exemplaireNégatif(s) sous la cote : FIGRP02085.
note bibliographique"Le trail dog de la France au Maroc" / Alain Laurent-Faucon in Le Progrès de Lyon, 27 janvier 1990.

Retour