[Commémorations du 14 juillet : démonstration d'armementl]

[Commémorations du 14 juillet : démonstration d'armementl]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPT0101 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 18 x 24 cm (épr.)
historiqueBals populaires, feux d'artifice, animations et spectacles, sans oublier l'incontournable défilé militaire, la ville de Lyon a vécu sous le signe tricolore du 14 juillet. Rien de bien exceptionnel pour un événement qui se répète invariablement tous les. ans, mais une participation tout à fait honorable en dépit des départs en vacances. Ce sont les militaires, tradition oblige, qui ont donné, le 13 juillet en fin d'après-midi, le coup d'envoi des cérémonies. Médecins, infirmiers, fantassins, blindés et artilleurs, mais aussi aviateurs et motards, plus de 1200 hommes ont défilé boulevard des Etats-Unis devant un public assez enthousiaste, qui n'a pas hésité il faire une ovation aux unités qui avaient participé à la guerre du Golfe. Les militaires ont ensuite cédé la place à la fête. Entre deux notes de musique, les premiers pétards ont explosé dans la nuit. Rebelote le 14 juillet avec, en prime, une multitude d'animations de rues. Mimes, illusionnistes, clowns, peintres, caricaturistes, danseurs, musiciens et sportifs se sont succédé tout l'après-midi, avant de céder à leur tour la place en soirée au grand feu d'artifice... et aux flonflons des bals populaires. Source : "La tradition avant tout" in Lyon Figaro, 15 juillet 1991, p.5.

Retour