[Fromagerie de la Mère Richard]

[Fromagerie de la Mère Richard]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPT0040 06
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 24 x 18 cm (épr.)
descriptionAdresse de prise de vue : Halle de Lyon, 102 cours Lafayette, Lyon 3e.
historiqueLa reine du saint-marcellin possède dans son sérail toute une lignée de princesses, presque aussi médiatiques que le fromage-roi. Il s'agit bien sûr de ces barattes, starlettes convoitées de tous les cocktails. Fraîches ou sèches, elles ne font qu'une bouchée. Autre leader le charolais, toujours moelleux, tout comme le bouton de culotte que certains préfèrent sec. Après trois semaines d'affinage, les premiers picodons arrivent de Saoû. Le berger des Dombes fournit des crottins de brebis à point. Les rigottes de Condrieu n'ont rien à voir avec celles d'Echalas, jaunes, semi-industrielles. Hôte de toutes les soirées, cette VIP connaît parfaitement le goût de ses concitoyens. Privilégie les productions régionales, les tommes fraîches, falt venir de l'Isère un quatre-vents, et de Bresse un bressan qui ne désoriente pas cette clientèle qu'elle mitonne ou rabroue. Mais retrouve toujours, autour d'un verre de saint-véran, de saint-joseph ou de beaujolais village de son ami Duboeuf. Source : "La mère Richard : une sacrée biquette !" in Lyon Figaro, 25 février 1991, p.26.
note à l'exemplaireNégatif(s) sous la cote : FIGRP03476.

Retour