[Commémoration du 8 mai 1945]

[Commémoration du 8 mai 1945]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP00014 001
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 36 x 24 mm
historiqueTraditionnelle cérémonie du 8 mai 1945, place des Terreaux. Huit formations s'étaient données rendez-vous pour défiler devant un public quelque peu clairsemé, reparti aux quatre coins de cette trop vaste place. Après la mise en place, au centre, d'une délégation d'une vingtaine d'anciens combattants, tous drapeaux au vent, et l'installation sur les marches de l'Hôtel-de-Ville de tout ce que Lyon compte comme conseillers municipaux et élus de tous bords (du moins ceux qui n'étaient pas en week-end), les "autorités" de la cérémonie ont fait leur apparition. Descendus du haut des marches, le gouverneur militaire de Lyon, le général Gassot, l'adjoint au général commandant la Ve région de gendarmerie, le préfet de Région Gilbert Carrère et Michel Noir ont salué les couleurs, Michel Noir dépassant tout le monde d'au moins deux têtes. Passée la traditionnelle cérémonie des remises de décorations aux "récipiendaires", le défilé d'un peloton moto de gendarmerie, d'un escadron à pied de la gendarmerie mobile, du 99e régiment d'infanterie, du groupement des moyens régionaux, du 68e régiment d'artillerie, du 4e régiment du génie, de la base aérienne 942 et de la préparation militaire marine a pu commencer. Avec un regret cependant, celui du choix de l'itinéraire qui a privé la moitié du public du spectacle. Et une note d'humour : la "débandade" des marins pour qui marcher au pas n'est visiblement pas si simple. Source : "Lundi bleu-blanc-rouge" in Lyon Figaro, 9 mai 1989, p.3.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 103 négatifs.

Retour