[Le vélodrome des Roussillon à Rochetaillée-sur-Saône]

[Le vélodrome des Roussillon à Rochetaillée-sur-Saône]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP00002 008
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 36 x 24 mm
historiqueNon, les voisins n'ont pas été étonnés quand nous l'avons construit. Ils nous connaissaient. Et puis, il y a des gens qui font chez eux des piscines et des tennis, Alors, pourquoi pas un vélodrome ? Simone et Louis Roussillon ne cherchent pas à faire sensation. Et pourtant... A deux pas du musée de Rochetaillée, les promeneurs découvrent, en contrebas de la route, ce qu'ils prennent tout d'abord pour une piste de kart. En y regardant à deux fois, ils constatent que ce sont de vrais vélos qui tournent et tournent encore dans le jardin d'une villa. Le manège dure depuis plus de dix ans. En 1978, le couple à la retraite décide de faire construire un vélodrome modèle réduit. Les économies fondent au rythme du goudron qui recouvre la piste. Une piste longue de cent vingt-cinq mètres à la corde, aux virages relevés, "pente à 25%", précise Louis Roussillon, marquée au sol pour les épreuves de poursuite. Ils avouent sans fausse modestie être sans doute les seuls particuliers à avoir dans leur propre jardin une telle installation. Le vélodrome est loin d'être réservé à leur seul usage personnel. Le plaisir de ce couple, qui a vécu tant d'années roue contre roue, n'est plus tant de rouler que de les voir rouler. Leurs graines de champions. Ces minauds qui ont troqué depuis peu le tricylcle contre le vélo. Et qui s'entraînent régulièrement sur la piste des Roussillon. Source : "La petite reine en privée" / Bénédicte Georges in Lyon Figaro, 5 mai 1989, p.28.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 67 négatifs.
note bibliographiqueLe dirigeant : Louis Roussillon in Le Progrès de Lyon, 23 février 1998. - "Louis Roussillon : 60 ans de cyclisme" in Le Progrès de Lyon, 3 septembre 2000.

Retour