[Véhicule utilitaire urbain électrique léger (Volta)]

[Véhicule utilitaire urbain électrique léger (Volta)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRPT0295 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 24 x 18 cm (épr.)
historique"Le plus étonnant est le silence du moteur. Vous n'entendez rien et pourtant la voiture roule". Gilbert Chabroux, accompagné de ses adjoints, a effectué quelques tours de roue, sur la place Lazare-Goujon, à bord d'une voiture électrique. La "Volta" (véhicule utilitaire urbain électrique léger). Consommant de 20 à 25 Kw aux 100 kilomètres, l'électromobile peut rouler sur 80 kilomètres avant d'être rechargée avec une simple prise branchée sur secteur. Son prix ? "10% plus cher qu'un modèle identique à essence", assure Jack Vergne, directeur de la société européenne des électromobiles rochelaise. "Mais son prix de revient est beaucoup moins élevé". Dans le cadre du plan municipal d'environnement, la ville de Villeurbanne envisage d'équiper son parc automobile de voitures électriques, notamment pour son service des cultures. "Nous sommes en train d'examiner cette voiture. On va en faire quelque chose, confie le maire de Villeurbanne. On a réservé des crédits. 120.000 francs au budget supplémentaire qui devrait être voté en juin. Et nous avons d'ores et déjà une subvention de 15.000 francs du ministère de l'Industrie. Mais on se méfie. Lyon a voulu nous précéder. Ils en ont acheté une. Elle est tombée en panne... Et de plus, elle a montré ses faiblesses. Elle ne peut pas monter les pentes comme à la Croix-Rousse..." Source : "Une voiture au jus" / D. Ch. [David Chapelle] in Lyon Figaro, 24 avril 1991, p.5.

Retour