[Centre d'art contemporain de Lacoux]

[Centre d'art contemporain de Lacoux]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRPT0224 04
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 18 x 24 cm (épr.)
descriptionAdresse de prise de vue : Centre d'art contemporain de Lacoux, 01110 Hauteville-Lompnes.
historiqueA peine quelques feux, cinquante-deux âmes, un lavoir, un abreuvoir à bétail et un centre d'art contemporain. Lacoux est un village du Haut Bugey, perdu dans la solitude, le silence et le bon air. Tout près des gorges de l'Albarine, jolie rivière mutine aux berges ombrageuses. Un excellent but de promenade pour passer une journée à la fraîcheur... à la seule condition d'apporter son manger. Ou de pousser jusqu'à Hauteville-Lompnes ou Tenay en quête d'un lieu de restauration. Car si les géraniums y fleurissent sans restriction, les cafés, en revanche, s'y font très rares. A ce cadre pittoresque, les peintres du siècle dernier, un siècle saisi par le goût du paysage, n'ont pas résisté. Le Lyonnais Florentin Servan, maire du village de 1848 à 1868, et propriétaire aisé, accueillit souvent Louis Janmot, les Flandrin, Ponthus Cinier, et d'autres de ses amis paysagistes venus lui faire visite. Des frondaisons feuillues et verdues, un paysage volontiers dramatique où se succèdent escarpements et falaises, fonds de vallées étroitement encaissées... autant de sources d'inspiration auxquelles le centre d'art a d'ailleurs rendu hommage il y a quelques années dans une exposition qui réunissait certains de ces peintres amoureux du Bugey. Source : "L'art au vert" / Nelly Gabriel in Lyon Figaro, 15 août 1992, p.19.

Retour