[Cité TASE à Vaulx-en-Velin]

[Cité TASE à Vaulx-en-Velin]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP02227 010
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
historiqueAu coeur du quartier de la Soie, à Vaulx-en-Velin, une maison tranquille. Celle de Madame Maccary, une retraitée ans qui vient de participer à une exposition-jeu organisée dans le cadre de la semaine des Arts au collège Jacques-Duclos de la rue de la Poudrette (28 mai-3 juin 1990). Grâce aux souvenirs de la vieille dame et aux interviews de plusieurs autres personnes, les élèves ont pu retracer l'histoire de leur quartier et de ses habitants. Lorraine d'origine, Madame Maccary était en vacances à Lyon lorsque les Allemands ont débarqué dans la ville. Impossible de rentrer chez elle ! Elle devient donc lyonnaise par la force des événements et finit ses études sur place. En 1942, elle trouve un emploi à l'usine de la TASE (Textile artificiel du Sud-Est), celle qui, en 1925, a fait l'achat des terrains du sud de Vaulx. La direction fait appel aux premiers travailleurs "immigrés" : des Français venus de la campagne, en quête d'un emploi à la ville. Puis des Russes blancs, "parce que le directeur avait travaillé en Russie". Autour de l'énorme établissement industriel, avec ses trois cheminées, la direction commence à faire construire les maisons qui seront accessoires au contrat de travail des employés. Pour éviter de bâtir l'habituelle cité industrielle monotone, où se recroquevillent des lotissements d'immeubles identiques, on fera un effort d'imagination. De plus, le quartier sera la représentation hiérarchique de l'usine. Petites cités proches de l'entreprise, avec d'agréables maisons pour les employés et la maîtrise. Plus loin, de grandes cités abriteront les ouvriers. Ainsi débute l'industrialisation du quartier de la Soie. Source : "Un quartier à soie" / Jocelyn Blanc in Lyon Figaro, 28 mai 1990, p.40.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 34 négatifs.

Retour