Représentation musicale au Théâtre Antique : Orchestre...

Représentation musicale au Théâtre Antique : Orchestre national de Lyon
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0702 B03 15 951 00009
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 6 x 6 cm
historique"Louis Erlo et son équipe, principalement Vittorio Biagi ont tenté la transformation hier après-midi au théâtre romain de Fourvière aprè l'essai marqué la saison dernière à l'Opéra.
Et si l'on en juge par le nombreux public venu se griller sur les pierres du théâtre romain, on peut juger la transformation réussie. Le spectacle offert par la municipalité avec le concours de l'Opéra a soulevé les applaudissements d'un public populaire qui fut rapidement conquis à la fois par les danseurs, les musiciens et les choristes. Le ballet "Hommage à Colot" extrait de Platée sur une musique de J-P Rameau a fait l'unanimité. A noter le remarquable solo de flûte de Jean Moreau.
Vittorio Biagi dansait ensuite "Prélude à l'après-midi d'un faune" de Debussy avec Hélène Diolot et Sarah Page.
Jacques Houtmann, au pupitre, depuis le début avec "La Marseillaise" chantée par Alain Vernhes et reprise au refrain par les choeur continuait avec les suites de l'Arlésienne". A noter ici également un solo au saxo de Roger Gagnière.
Il était intéressant de voir l'accueil fait au ballet "Jazz impressions" qui fut, on s'en souvient justement acclamé au troisième spectacle à l'Opéra. Cet accueil fut très chaleureux et l'ampleur des applaudissements est là pour le prouver.
L'orchestre reprenait avec des extraits de "West side story" et on terminait par une autre création à succès de Vittorio Biagi "Pulsation" sur des rythmes de batterie.
On va longtemps, dans les familles, "parler ballet"." (Le Progrès, 15 juillet 1970)
note à l'exemplaireLe titre principal de la photographie reprend les annotations de Georges Vermard sur les pochettes de négatifs. Dans le cas contraire, il a été forgé par la Bibliothèque de Lyon et placé entre crochets.

Retour