[Barreau de Lyon. Jean Bonnard, bâtonnier de l'Ordre des...

[Barreau de Lyon. Jean Bonnard, bâtonnier de l'Ordre des avocats (1988-1989)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTP0588 07
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 20 x 15 cm (épr.)
historiqueMaître Jean Bonnard a été élu, [le 16 novembre 1987], bâtonnier du Barreau de Lyon. A un moment charnière de la vie des avocat. Dans la perspective de 1992.
historiquePas de surprise : maître Jean Bonnard, dauphin depuis un an, a été élu bâtonnier du Barreau de Lyon. Il remplace le bâtonnier Yves Berger à la barre depuis novembre 1985. La procédure d'élection s'est déroulée [le 16 novembre] après-midi à la Maison des Avocats. Sur 240 suffrages exprimés, maître Bonnard en a réuni 224 sur son nom. "J'ai le sentiment de prendre les commandes à un tournant de la vie du Barreau de Lyon" : le nouveau bâtonnier a examiné en bref les éléments qui composent aujourd'hui et enrichiront demain la collectivité professionnelle à la présidence de laquelle il vient d'accéder. Une collectivité qui a dépassé le cap des cinq cents, et une profession qui devra être de plus en plus tournée vers l'extérieur : ouverture de cabinets dans d'autres villes de France ou à l'étranger. Dans la perspective de 1992 et de l'Acte Unique européen. "Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas être protectionnistes, a expliqué Jean Bonnard, sinon les décisions nous serons imposées par les autres... Le Barreau de Lyon doit trouver sa dimension internationale". Evoquant le quotidien de la justice, le Bâtonnier 1988-1989 a précisé qu'il souhaitait voir naître une commission permanente de concertation avec les magistrats permettant de régler au mieux les questions ou litiges, toutes "les agaceries" qui peuvent se présenter dans la vie de tous les jours, sous les dorures judiciaires. "Le Barreau a les moyens de sa politique. Il est en bonne santé. Nous la lui conserverons", a terminé le bâtonnier Bonnard, inscrivant son action dans un esprit de continuité. Au cours de cette même après-midi, six avocats ont été élus au conseil de l'Ordre et en deux tours de scrutin : le bâtonnier Berger, maîtres Brumm, Bruno Rey, Ughetto, Marchal et Covillard. Un septième conseiller devrait être désigné au terme d'un troisième tour [le 17 novembre]. Source : "Bonnard à la barre" / G.S. [Gérard Schmitt] in Lyon Figaro, 17 novembre 1987, p.6.
note à l'exemplairePhotographie reproduite in Lyon Figaro, 17 novembre 1987, p.6.
note bibliographique"Le bâtonnier nouveau est arrivé" / F.R. in Le Progrès de Lyon, 17 novembre 1987.

Retour