[Barreau de Lyon. Election du bâtonnier des avocats...

[Barreau de Lyon. Election du bâtonnier des avocats lyonnais (1989)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTP0588 06
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 12,5 x 17,5 cm (épr.)
descriptionDe gauche à droite : Jean Bonnard, bâtonnier des avocats de Lyon (1988-1989) ; Ugo Iannucci, futur bâtonnier.
historiqueLundi électoral au barreau. [Le 13 novembre 1989], en début d'après-midi, les avocats Iyonnais ont confirmé leur choix de l'an passé. Par 227 voix sur 271 suffrages exprimés, ils ont élu bâtonnier, Ugo lannucci. Procédure sans surprise. Désigné, par un premier vote en novembre 1988, dauphin du bâtonnier Jean Bonnard, Ugo lannucci succèdera donc à ce dernier dans quelques semaines à la tête du barreau. Ce que seront les années Iannucci ? On trouve quelques éléments de réponse dans le propos qu'il a tenu. Des éléments de programme se situant dans la logique de son engagement professionnel. Deux mots-clés dans son propos : évoluer et maintenir. Ugo Iannucci ne nie pas la nécessité de profondes mutations au sein d'une profession d'avocat confrontée aux enjeux de 1993. Ce rôle de conseil qui la rapproche de la vie économique, du grand marché du droit. "Dans cet espace économique, l'avocat doit se positionner dans les meilleures conditions". Mais derrière l'ordinateur, l'avocat des prétoires reste bien planté dans ses convictions : "S'il faut satisfaire le besoin de conseil et de défense de l'Europe des activités, il faut parallèlement, et sans opposer l'une à l'autre, penser à l'Europe des hommes". L'avocat, pour Ugo lannucci, ne peut renoncer à être cette "voix des sans-voix". Qui lutte et dérange : "L'avocat n'est pas seulement un manipulateur de textes o.u un rédacteur d'actes et de conclusions. Il doit demeurer un homme de culture, un homme de son temps, utilisant pour la défense le droit et l'impertinence, le courage et la générosité. Dans les cas exceptionnels, il doit être l'homme de la rébellion". Source : "Ugo Ianucci [sic], bâtonnier des avocats lyonnais" / G.S. [Gérard Schmitt] in Lyon Figaro, 14 novembre 1989.
note à l'exemplaireNégatif(s) sous la cote : FIGRP01253.
note bibliographiqueUgo Iannucci, nouveau bâtonnier pour une évolution dans la tradition / D.T. in Le Tout Lyon, 10 novembre 1989.

Retour