2, place de Paris

2, place de Paris
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0979 004 00462
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionInscription(s) sur l'image : "Au nom des rescapés du 26 mai 1944. / A la mémoire de / Monsieur Filhol Gabriel, / Monsieur Prenat Joseph / conducteurs de ce train" (plaque mémorielle). Plaque mémorielle situé à 3 mètres de hauteur, à droite de la porte d'entrée de la gare SNCF.
historiquePlaque mémorielle inaugurée le 26 mai 2012.
historiqueCette plaque a une histoire singulière. Elle a été apposée récemment suite à une recherche individuelle qui a mis en lumière l'initiative de ces deux agents de la SNCF. En raison des risques courus par la population civile en cas de bombardements alliés en mai 1944, la Préfecture du Rhône avait donné l'ordre d'évacuer les enfants âgés de 6 à 14 ans habitant Lyon et sa banlieue. Les enfants dont les parents n'avaient pas la possibilité personnelle de les éloigner de l'agglomération, allaient être acheminés vers le Beaujolais par un train quittant la gare de Perrache le 26 mai 1944. Après avoir pris en charge de nombreux enfants, ce train fut stoppé en gare de Vaise car la sirène annonçant l'arrivée des bombardiers avait retenti. L'ordre fut donné par le chef de gare de faire descendre les enfants des wagons. Les deux cheminots qui pilotaient ce train, Gabriel Filhol et Joseph Prenat, refusèrent cet ordre et repartirent pour conduire le train à l'abri d'un tunnel, échappant aux bombes qui allaient s'abattre sur Lyon. Cette initiative qui resta longtemps méconnue, leur valut à la fois un blâme et une prime de leur employeur. Un des enfants devenu retraité, Grégoire Guendjian raconta cette histoire dans le journal "Le Progrès de Lyon" en décembre 2010 car il tentait alors de retrouver trace de ces deux cheminots à qui il devait peut-être la vie. La plaque qui est aujourd'hui l'aboutissement de cette démarche initiale rend un hommage tardif mais mérité à ces deux hommes : Gabriel Filhol, né le 18 septembre 1894 à Alès (Gard), décédé le 12 février 1976 à Saint-Genis-Laval (Rhône) et Joseph Prenat.
note bibliographiqueLes plaques commémoratives racontent Lyon / Jean-Marc Mourier et Michel Morandet, 2017 [BM de Lyon, 6900 Z0 MOU].

Retour