7, rue Saint-Polycarpe

7, rue Saint-Polycarpe
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0979 004 00065
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionInscription(s) sur l'image : "Par se découvertes sur les maladies des vers à soie : la pébrine et la flacherie / Pasteur a sauvé le sériciculture de sa ruine 1865-1870 / Hommage de reconnaissance de la Chambre de commerce de Lyon, / des industries et du commerce lyonnais de la soie."
historiqueInauguration : le 9 mars 1924.
historiqueLes relations de Louis Pasteur avec la ville de Lyon furent nombreuses. Les travaux sur les maladies des vers à soie furent un inestimable bienfait pour la fabrique lyonnaise, et la condition des soies se devait de commémorer la mémoire du grand savant et les services qu'il rendit à la ville d'une façon toute particulière. Elle le faisait le 9 mars 1924 en inaugurant les bas-reliefs placés sur la façade de l'hôtel la Condition des soies, oeuvre du sculpteur Jean Chorel. Sous un buste de Pasteur, le bas-relief montre des ouvrières procédant à l'alimentation des vers à soie dans les magnaneries, et exécutant les diverses opérations manuelles et scientifiques qui accompagnent l'examen des vers à soie et le tri des éléments tarés avec, à l'arrière plan, des oliviers et un mas isolé évoquant un paysage de Provence.
note bibliographiqueLes plaques commémoratives racontent Lyon / Jean-Marc Mourier et Michel Morandet, 2017 [BM de Lyon, 6900 Z0 MOU].

Retour