32, rue Burdeau

32, rue Burdeau
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0979 004 00053
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionInscription(s) sur l'image : "A.G.F. - A.M.U.R. - F.U.J. / A la mémoire de / Frénéat Jean Marie / 1889-1944 / Sarrazin Marcel / 1891-1944 / Morts pour la France" (plaque mémorielle).
historiquePlaque mémorielle inaugurée le 18 mai 1947.
historiqueFrénéat, Jean-Marie. - Né à Montchal (Loire), le 25 février 1889, Sergent FFI. Recruté par Pierre Cohendy et malgré son âge avancé, il agit dans le cadre du mouvement de résistance des "Forces Unies de la Jeunesse" (F.U.J.). Dans l'atelier de tissage mécanique qu'il exploite 32, rue Burdeau, il assure, avec son collègue Marcel Sarrazin, un dépôt d'armes et de journaux clandestins ainsi qu'un hébergement d'agents de passage. Pour échapper à l'arrestation par la Gestapo, il se jette par une fenêtre de son atelier. Son fils Gaby (Gabriel), auxiliaire PTT au central de Lalande est arrêté et sera parmi les plus jeunes détenus de la prison Montluc.
historiqueSarrazin, Charles Marcel. - Né le 23 septembre 1891 à Saint-Just-d'Avray (Rhône), fils de Jacgues Claude, tisseur, et de Marie Chambost. Marié en 1920 avec Marie Louise Guérin. Il exploite l'atelier de tissage du 32, rue Burdeau avec Jean-Marie Frénéat et est recruté, comme son collègue, par Pierre Cohendy. Arrêté, interné àl Montluc, il meurt le 20 août 1944, assassiné à Saint-Genis-Laval comme 120 détenus.
note bibliographiqueLes plaques commémoratives racontent Lyon / Jean-Marc Mourier et Michel Morandet, 2017 [BM de Lyon, 6900 Z0 MOU]. - Résistants à Lyon, Villeurbanne et aux alentours : 2824 engagements / Bruno Permezel, 2003 [BM Lyon, 6900 Z8.2 PER].

Retour