[Exposition sur le secteur Adolphe-Max]

[Exposition sur le secteur Adolphe-Max]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTL0217 10
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 18 x 24 cm (épr.)
historiquePendant plus de huit années, le secteur de l'avenue Adolphe-Max a été perturbé par les travaux du métro, en raison de la construction de la ligne D. Ces contraintes, supportées par les riverains, ont eu pour conséquence de retarder toute évolution dans ce quartier du Vieux-Lyon. Les travaux quasiment achevés, deux architectes se sont mis au travail pour imaginer ce que pourrait devenir le secteur Adolphe-Max. Le résultat s'observe à la mairie annexe du 5e arrondissement depuis le 19 mai 1990, dans le cadre d'une exposition. Cette exposition, structurée en deux parties, présente d'une part les travaux liés à la construction.de la station de métro, liaison Gorge-de-Loup - Saint-Jean. D'autre part, la maquette et les plans relatifs à la restructuration d'un périmètre délimité par les avenues du Doyenné et Adolphe-Max et la place Saint-Jean. Un secteur qui, pendant près de huit ans, a été perturbé par les travaux de la ligne D du métro. C'est en partie pour justifier ces nombreux mois de nuisances que la Semaly participe à l'exposition en présentant en globalité la chronologie des travaux effectués pour la réalisation de la station Saint-Jean - Vieux-Lyon, sa connexion avec les funiculaires et le reste de la ligne D du métro. Sur une dizaine de panneaux, la direction de la Société d'économie mixte du métropolitain de l'agglomération lyonnaise montre chaque détail technique, à l'appui de plans schématiques et de photographies témoignant du travail des ouvriers dans les sous-sols [...] Source : "Adolphe-Mac sort du trou" / Severine Meille in Lyon Figaro, 22 mai 1990, p.44.
note à l'exemplaireNégatif(s) sous la cote : FIGRP02192.

Retour