[Henri Amouroux, journaliste et écrivain]

[Henri Amouroux, journaliste et écrivain]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTP0061B 09
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 20 x 15 cm (épr.)
historiqueHenri Amouroux, journaliste et écrivain, né le 1er juillet 1920 à Périgueux (Dordogne), était devenu le mémorialiste de la vie quotidienne des Français des années 1940-1944, en publiant la "Grande histoire des Français sous l'Occupation" (1976-1993). Il avait fait la plus grande partie de sa carrière au journal "Sud-Ouest", où il entre en 1944 et dont il devint le directeur de 1968 à 1974. Directeur de "France-Soir" (1974-1975), ce journaliste "passionné du quotidien" fut ensuite co-directeur du "Journal quotidien Rhône-Alpes" de 1977 à septembre 1982 dont il restera l'éditorialiste lorsque le titre, repris par Le Figaro, deviendra "Lyon Figaro". Le grand public le connaîtra également par ses chroniques à la radio, notamment sur France-Inter. Parallèlement à sa carrière de journaliste et de grand reporter, Henri Amouroux a mené une carrière littéraire, qui, d'abord discrète, lui a apporté une certaine notoriété. Spécialiste de la période 1940-1944, il a publié plusieurs ouvrages ou romans historiques, notamment "La vie des Français sous l'occupation" (1961), "Le 18 juin 40" (1966) ou "Pétain avant Vichy" (1967). Henri Amouroux était membre de l'Académie des sciences morales et politiques depuis 1978 et président du prix Albert Londres depuis 1985. Il décède le 5 août 2007 au Mesnil-Mauger (Calvados).
note bibliographiqueLe Progrès de Lyon, 7 août 2007. - Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Amouroux (consulté le 01-10-2015).

Retour