[Réception de Paul Bocuse dans l'Ordre de la Légion...

[Réception de Paul Bocuse dans l'Ordre de la Légion d'honneur]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0901 FIGRPTP0549B 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 17,5 x 12,5 cm (épr.)
descriptionDe gauche à droite : le Premier ministre Jaques Chirac et Paul Bocuse. A l'arrière plan, le pâtissier-traiteur Gaston Lenôtre, exploitant du Pré Catelan depuis 1976.
historiqueLe 11 février 1987, le grand chef de Collonges, a été promu au grade d'Officier dans l'Ordre de la Légion d'honneur. C'est au Pré Catelan, le restaurant de Gaston Lenôtre au bois de Boulogne que le Premier ministre Jacques Chirac a remis les insignes de son grade au plus célèbre des cuisinier du monde. Double fête pour Paul Bocuse qui célébrait le même jour son anniversaire - il est né le 11 février 1926 - que cette remise de décoration. Les grands de la cuisine française, Chapel, Troisgros, Pic, Guérard, Vergé, Haeberlin, avaient tenu à être présents pour féliciter leur confrère et déguster en sa compagnie, autour d'une table où avaient pris place le Premier ministre et son épouse, le ministre Croix-Roussien Michel Noir et son épouse, le déjeuner préparé par Gaston Lenôtre. Entre la truffe en feuilleté, le turbot à la moutarde et l'agneau de lait aux champignons des bois, on a évoqué largement le rôle que joue la gastronomie française dans la renommée internationale du pays et Jacques Chirac n'a pas manqué, sur un ton très cordial, de célébrer la grande cuisine et ceux qui la servent. Paul Bocuse de son côté a longuement évoqué Lyon, l'école de cuisine d'Ecully dont il espère qu'elle pourra prochainement démarrer son activité et souhaiter que, de même qu'on détaxe les objets de luxe à l'exportation, les étrangers puissent bénéficier d'une détaxe quand ils se rendent dans l'une des célèbres maisons qui font rayonner le savoir culinaire hexagonal. La fête s'est achevée sur un feu d'artifice destiné à clamer "haut et fort" une rosette et un anniversaire. Source : "Rosette lyonnaise : Paul Bocuse officier de la Légion d'honneur" / Pierre Grison in Lyon Matin, 12 février 1987.

Retour