[Lyon 2010. Maquette pour le projet de parc paysager de la...

[Lyon 2010. Maquette pour le projet de parc paysager de la ZAC Villeroy (Ch. Delfante, architecte-urbaniste)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0758 FIGRP00836B 004
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
historique"Ils" sont moins nombreux sur la place du Pont depuis la fermeture du Prisunic. En restera-t-il encore beaucoup lorsque la double opération d'urbanisme sera terminée place Gabriel-Péri ? Le lieu de rendez-vous des immigrés de Lyon aura vécu. Deux opérations contiguës dans le triangle Saxe-Gambetta-Péri vont totalement bouleverser le quartier. A l'emplacement de l'ancien Prisunic, René Gagès a prévu de réaliser un immeuble-miroir : Le Clip dont la façade reflétera l'angle de la Place Gabriel-Péri et du cours de la Liberté. L'architecte veut en faire une tranche de ville et l'imposer comme un nouveau repère sur l'axe du Rhône. A l'endroit qui, historiquement, marquait l'entrée de Lyon. Pour renforcer l'aspect monumental, René Gagès a souhaité un bâtiment en forme de boucle, qui ne s'intègre pas dans l'architecture traditionnelle. A l'automne prochain, les travaux de démolition commenceront. L'opération de construction sera réalisée par HDI Hexagone Développement Immobilier, un promoteur privé qui agira dans le cadre de la ZAC. L'immeuble en lui-même sera composé de commerces, bureaux, logements, hôtels et même d'une résidence pour personnes âgées. Autre changement, la création d'un parc de près d'un hectare derrière la place Gabriel-Péri : la ZAC Villeroy. Elle doit faire le trait d'union vers la Part-Dieu, le Clip, lui, "rapprochant" le troisième arrondissement de la Presqu'île. Sa réalisation a été confiée à Charles Delfante. Pour mener à terme ce projet, il faudra raser plusieurs immeubles, dont certains le sont déjà. Cent cinquante familles ont quitté ce quartier qui frisait, voire dépassait les limites de l'insalubre. Elles ont été relogées dans un autre secteur de la ville. Source : "Boulevard du Clip" / [Frédéric Poignard] in Lyon Figaro, 2 février 1989, p.[25].
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 14 négatifs.
note bibliographiqueLyon 2010 : une ville pour vivre et pour rêver / Pierre Gras, 1990 [BM Lyon, 6900 E1 GRA].

Retour