[Archives municipales de Lyon. Exposition "Charles Machet,...

[Archives municipales de Lyon. Exposition "Charles Machet, sculpteur lyonnais"]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP05194 009
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 36 x 24 mm
descriptionMaquette du monument aux Maquis de l'Ain et à la Résistance de la commune de Cerdon, Ain (dite maquette du concours). Charles Machet, sculpteur ; 1946. Plâtre au 1/15e ; h. 1,13 m. Collection particulière.
historiqueCharles Machet naît le 28 juillet 1902 à Izieu (Ain). Après le certificat d'études, la guerre met fin à son désir d'enter au collège. Tout comme Bourdelle, qu'il admire, il travaille aux champs dès 1914. En 1919, sa famille ouvre une boutique de tailleur à Belley. Charles Machet y apprend le métier et va parfaire ses connaissances à Paris. Etre tailleur, c'est avoir déjà une certaine approche du corps ! A 25 ans sa voie semble tracée... Pourtant, en revenant à Lyon en 1927, il s'inscrit aux Beaux-Arts où ses dons lui permettent de passer directement en troisième année. Grâce à un labeur acharné, il cumule le travail de confection et les études artistiques. Entré en sculpture "comme en religion", il obtient brillamment le Prix de Paris en 1931 avec "La Glaneuse". Durant deux ans, il s'inscrit alors dans les Académies de dessin de la capitale, fréquente les musées, expositions, théâtres... Il se passionne pour l'oeuvre de Rodin, Pompon, Despiau et Gimond qu'il considère comme ses maîtres. Ce grand lecteur épris de poésie rencontre l'art roman, italien et égyptien à l'occasion de plusieurs voyages, sources d'inspiration. Professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne de 1933 à 1942, puis à celle de Lyon jusqu'en 1966, l'artiste poursuit une oeuvre créatrice dans le calme de l'atelier à Limonest (Rhône) où il décède le 28 juin 1980.
historiqueUne forêt dé bustes, une foule de documents, des esquisses, des projets, quelques pièces majeures et des sentiments partagés. Sous les lambris de Soufflot, dans les salles d'exposition des Archives municipales, l'oeuvre de Charles Machet semble se battre contre le temps au moment le moins propice qui soit. Douze ans après la mort de l'artiste, quatorze ans après que lui a été consacré une première rétrospective, l'exposition présente n'est pas plus complète que la précédente. Tout juste peut-elle prétendre être plus "anglée", ayant opéré des choix qui replacent Charles Machet parmi ses commanditaires régionaux et dans son univers lyonnais. C'est tout. Pourtant, à cet instant charnière où une oeuvre est datée sans encore faire date et dans ce cadre peu favorable à la contemplation, Charles Machet s'en tire bien, presque bien. Avec les honneurs, mais sans gloire. Et c'est précisément cela qui fait peine. L'exposition d'aujourd'hui, si mesurée, semble l'exact reflet de la carrière d'hier, ponctuée de médailles provinciales, de discours de circonstance, de modestie vraie et d'audaces voilées. A quand du grand pour éclairer ce que l'on perçoit de grand chez Machet ? La question n'a cessé d'être posée, de son vivant par ceux qui fréquentaient son atelier et maintenant par ceux qui étudient l'oeuvre, notamment au sein du Pré-inventaire des monuments. Le mérite des Archives municipales est de la reposer, par défaut, tout en soulignant, dès maintenant, la place de Machet dans ce qu'on appelle le patrimoine... régional. [...] Source : "Une oeuvre qui s'éclaire, doucement" / Sophie Bloch in Lyon Figaro, 28 avril 1992, p.27.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 30 négatifs. Tirage(s) sous la cote : FIGRPTP2695.
note bibliographique"Charles Machet au Palais Saint-Jean" in Le Progrès de Lyon, 9 mai 1992. - Charles Machet : sculpteur lyonnais : [exposition, Lyon, Palais Saint-Jean, 1992] / Archives municipales de Lyon [BM Lyon, 6900 X9.5 MAC]. - Charles Machet sculpteur, 1902-1980 : [exposition, 7 avril-1er novembre 2002, Lochieu], Musée du Bugey-Valromey [BM Lyon, 6900 X9.5 MAC]. - Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Machet (consulté le 03-08-2018).

Retour