[Nouveau funiculaire Saint-Just - Saint-Jean : derniers...

[Nouveau funiculaire Saint-Just - Saint-Jean : derniers tests avant mise en service]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0917 FIGRPT3435 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
descriptionLe funiculaire Saint-Just - Saint-Jean à la station Minimes.
historiqueLa construction de la ficelle Saint-Just - Saint-Jean a pu se faire grâce à la collaboration de deux sociétés : "Skirail", deuxième constructeur français de remontées mécaniques et "Von Roll-Habegger", constructeur suisse de monorails, téléphériques... Toute l'ingénierie a été prise en charge par ces entreprises et le matériel entièrement fabriqué en France. La société Von Roll avait déjà construit l'ancien funiculaire Saint-Just (qui a fonctionné de 1956 à 1985) ainsi que celui de Fourvière en 1910 (reconstruction en 1970). En 1986, la ligne Saint-Jean - Saint-Just de 780 mètres de long sur une dénivellation de 91 mètres (pente naturelle : 18%) peut accueillir 216 personnes au lieu de 100 précédemment. Le nouveau funiculaire circule à la vitesse de 8 mètres/seconde (puissance développée : 700 chevaux). Avec ses deux rames comportant deux voitures aux couleurs des T.C.L., la ficelle assure un débit moyen de 2800 personnes par heure "dans des conditions maxima de sécurité", précisent les responsables. Outre toutes ces performances par rapport à l'ancien système, signalons que la conduite des treuils est toute automatisée, la station est aménagée aux normes du métro en matière de signalétique, éclairage... Avec une mise en services prévue le 15 septembre 1986, la ficelle assure une fréquence des voitures de 5 minutes et qu'il faut environ 3 mn 30 pour faire le trajet Les Minimes - Saint-Just. La ficelle fonctionne de 5h15 à 21 heures. Au poste de commande tout est également automatisé mais une personne veille en permanence au bon fonctionnement des voitures "puisqu'aucun incident ne peut être résolu depuis les rames", souligne le responsable du poste de commande. Ainsi, tous les équipements de ce funiculaire de l'An 2000 ont changé afin d'améliorer le confort des usagers, la vitesse, l'intervalle entre les départs... Toutefois, le principe de fonctionnement de la ficelle est resté le même car elle a été construite à partir de deux câbles : un câble tracteur de 40 mm de diamètre et un câble lest de 25 mm, lequel est amarré au véhicule sur des tambours. Lors de cette visite de fin de chantier les invités ont pu aussi admirer la nouvelle gare routière de Saint-Just qui accueillera six lignes de bus et qui devrait être achevée au printemps 1987. Parmi les participants à cette réunion, citons la présence des responsables de "Skirail" dont M. Erik Larsen, président ; de "Von RolI-Habegger" dont M. André Reisser ; des représentants des T.C.L., de la SEMALY... et de M. Lucien Durand, conseiller général. Le 16 septembre 1986, les élus procéderont à l'inauguration officielle de ce funiculaire flambant-neuf. Les quelques mois et années à venir seront encore riches en travaux puisque sont en cours : la modernisation du funiculaire de Fourvière, la reconstruction de la gare Saint-Jean, la création de la ligne D du métro qui sera mise en service en décembre 1988. Source : "Le 15 septembre à Saint-Just, on coupera le ruban..." / Christel Reynaud in Lyon Matin, 13 septembre 1986.
note bibliographique"En suivant la ficelle" in Lyon Figaro, 13 septembre 1986, p.5.

Retour