[Commémorations au Parc de la Tête-d'Or]

[Commémorations au Parc de la Tête-d'Or]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0759 FIGRPTP0464A 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
historiqueImperméables gris, uniformes de cérémonie, ils étaient tous là, en ce petit matin glacial, pour rendre hommage aux morts des deux guerres. La visite officielle des cimetières de la ville débuta comme de coutume par le monument aux morts de l'île des Cygnes du parc de la Tête-d'Or. Après avoir réanimé la flamme pour "ces enfants morts à la guerre 1914-1918 et 1939-1945", les autorités civiles et militaires déposèrent, tour à tour, des gerbes : MM. Francisque Collomb, pour la ville, Chaine pour le conseil général, Béraudier pour le conseil régional, Mme Louis pour le département, en présence de tous les hauts magistrats de la Cour d'appel et du tribunal, MM. Chouleur, premier président et Truche, procureur générai et M. Aubin, président du tribunal. Après quelques minutes de recueillement, le cortège se rendait au cimetière national de La Doua, où les mêmes personnalités rejointes par M. Charles Hernu, député-maire de Villeurbanne et le colonel Pillot, représentant le gouverneur militaire, rendaient un même hommage à ceux "qui sont morts pour que meure la guerre et que vive la France". Minute de silence, lever des couleurs... Les élus d'arrondissement quittaient La Doua pour associer à cette journée commémorative les défunts des cimetières de la Croix-Rousse, de la Guillotière, de Loyasse et de Saint-Rambert.
note bibliographique"Hommage aux morts pour la France" / A.G. in Le Progrès de Lyon, 4 novembre 1986. - "Cimetière national de la Doua : dépôt de gerbes devant le mur commémoratif" in Lyon Matin, 4 novembre 1986.

Retour