[Le Forum Part-Dieu]

[Le Forum Part-Dieu]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0901 FIGRPTL0191 01
technique1 photographie positive : tirage couleur ; 15 x 15 cm (épr.)
descriptionAdresse : Le Forum Part-Dieu, 27-33, rue Maurice Flandin, Lyon 3e.
historiquePremière étape de l'aménagement Est du quartier de la Part-Dieu, le nouveau centre d'affaires Forum Part-Dieu impose, rue Maurice Flandin, sa façade marbrée et vitrée, montée de colonnes. Le bâtiment, conçu par l'architecte lyonnais Charles Delfante, occupe une surface hors oeuvre nette de dix sept mille cinq cents mètres carrés. Sur sept étages et deux niveaux de sous-sol, il offre onze mille mètres carrés de bureaux, par lots de cent vingt à quinte mille mètres carrés et deux cent quatre-vingt-dix-sept places de parking. A l'initiative de la Socafly (Société de conseils et d'aménagements fonciers lyonnaise), principal opérateur immobilier dans la région du groupe SAE (Société auxiliaire d'entreprise), premier groupe français de bâtiment, le Forum Part-Dieu représente un investissement de 140 millions de francs. Ses investisseurs sont le groupe suédois Malmros Property, fabricant de matériel médical, à 50%, le groupe d'assurances Natio-vie, filiale de la BNP, à 25% et la chaîne Campanile pour les 25 % restants. Cette chaîne installe dans le bâtiment un hôtel de cent soixante-neuf chambres avec restaurant et salles de séminaires, sur une surface totale de six mille cinq cents mètres carrés. Les sociétés lyonnaises Balaÿ-Prenot-Jean Thouard et Soprec Rhône-Alpes louent les onze mille mètres carrés de bureaux (au mètre carré : de 730 à 750 francs hors charges). Déjà, deux entreprises, la Comareg et l'ASS, secteur secrétariat-services, sont locataires. Trois autres contrats seront signés dans les jours qui viennent. Le plan de location prévoit une occupation à 90% des locaux fin 1990. Source : "Le Forum des affaires" / M.B. in Lyon Figaro (cahier saumon), 27 juin 1990, p.20.

Retour