[Cour d'appel de Lyon : installation du procureur général...

[Cour d'appel de Lyon : installation du procureur général Jean Reygrobellet]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0758 FIGRPTP3243 18
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
historiqueEn pénétrant le 14 novembre 1988, à 11 heures, dans l'atrium du palais de justice, Jean Reygrobellet n'a pas dû être très dépaysé. Le nouveau procureur général - installé officiellement dans ses fonctions - a pu retrouver un décor familier au magistrat lyonnais qu'il fut pendant tant d'années. Un décor en partie masqué par le Placoplatre du procès Barbie, mais conservant une majesté immobile à l'image des colonnes néo-corinthiennes soutenant le plafond. Redécouverte d'un cadre, redécouverte aussi de certains visages connus, parfois amis, compagnons des jours passés sous les lambris de la cour d'assises ou de la 4e chambre correctionnelle, de 1979 à 1983, période pendant laquelle Jean Reygrobellet assuma les missions de substitut général, avant de partir plein Sud à la Cour d'Aix-en-Provence, de filer plein Est, en 1985, pour devenir procureur général à Nancy, étape précédant son retour dans la capitale rhodanienne. Le nouveau "patron" du parquet général de Lyon est apparu en pleine harmonie avec le souvenir que le monde judiciaire lyonnais avait conservé de lui. Un peu plus de sel dans la chevelure, un peu moins de poivre dans le propos et toujours cet humanisme s'affirmant au fil des mots [...]. Source : "Installation de Jean Reygrobellet" / Gérard Schmitt in Lyon Figaro, 15 novembre 1988, P.4.
note bibliographique"M. Jean Reygrobellet, procureur général" / N.P. in Lyon Matin, 15 novembre 1988. - "Jean Reygrobellet installé procureur général" / Françoise Rolland in Le Progrès de Lyon, 15 novembre 1988.

Retour