[Chapelle Saint-Fortunat, culot Saint-Matthieu]

[Chapelle Saint-Fortunat, culot Saint-Matthieu]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0929 031 00023
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueSaint-Fortunat est un hameau situé à l'est de la commune de Saint-Didier-au-Mont-d'or.
historiqueAncien village de carriers situé sur une crête, on peut situer les premières exploitations de la pierre de Saint-Fortunat à l'époque romaine. L'arrivée des Italiens à la Renaissance, liée à l'essor de la ville de Lyon, favorise l'ouverture de nombreuses carrières. La majorité du centre historique date de cette période. La chapelle date du 14e siècle. De 1800 jusqu'à 1890, la forte demande « lyonnaise » a amplifié une importante activité dans les carrières. On en dénombre une trentaine. Jusqu'en 1930, les carriers de Saint-Fortunat ont oeuvré sur le plus grand site d'exploitation de pierre grise à "gryphées" du Mont d'Or. Hélas, à partir de 1880, la concurrence des pierres de construction du Bugey et des granits des Monts du lyonnais, ainsi que le transport par chemin de fer obligent à une fermeture progressive de toutes les carrières.
historiqueLa chapelle primitive de St-Fortunat date du XIVème siècle et a été agrandie au XVIème siècle pour faire face à l'arrivée des « muratori », ces tailleurs de pierres italiens que François Ier fit venir en France à la Renaissance, et dont certains s'installèrent à St-Fortunat. La chapelle fut encore réaménagée au milieu du XIXème siècle. Elle présente de nombreuses curiosités comme un bénitier révolutionnaire (daté de 1789), un plateau d'autel daté de 1759 en pierre à gryphées et ressemblant étonnamment à du marbre, ainsi que de nombreux symboles laissés dans la chapelle par les compagnons, mêlant religion et symbolisme compagnonnique, tels que des signes lapidaires, les pierres tombales des compagnons constituant un dallage très original, et la tête sculptée du roi Salomon, bâtisseur du 1er Temple de Jérusalem.
note bibliographiqueSource : Wikipédia / Association "Vivre Saint-Fortunat"

Retour