[Colonel Hocine Chabaga, adjoint au maire de Villeurbanne]

[Colonel Hocine Chabaga, adjoint au maire de Villeurbanne]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP02059 001
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 36 x 24 mm
historiqueLe colonel Hocine Chabaga veut une mosquée à Lyon. Mais pas celle de ses anciens amis de l'ACLIF (Association culturelle lyonnaise islamo-française). Le 25 avril 1990, au cours d'une conférence de presse, tout en constatant son impuissance à réconcilier Hocine Chabaga adjoint au maire de Villeurbanne, trésorier démissionnaire de l'ACLIF, avec les autres membres de l'association, le professeur Lahnèche président de l'ACLIF et président du Comité de construction pour la mosquée, affirmait qu'il maintiendrait le cap sans céder aux pressions. Un propos qui visait, entre autres, le colonel Chabaga et, avec lui, ceux qui envisagent peut-être un autre projet et une autre structure pour la mosquée de Lyon. L'occasion pour Lyon Figaro de rencontrer Hocine Chabaga. Source : "Le contre-projet de Chabaga" / Propos recueillis par Jeanine Paloulian in Lyon Figaro, 30 avril 1990, p.2.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 33 négatifs. Tirage(s) sous la cote : FIGRPTP0940.

Retour