[Parcours de la Ligne 6 (Croix-Rousse - Hôtel de ville)]

[Parcours de la Ligne 6 (Croix-Rousse - Hôtel de ville)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRP03314 005
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
historiqueReportage photographique réalisé en prévision du Premier colloque international sur les trolleybus, Lyon, 24-25 janvier 1991.
historiquePour se rendre du plateau de la Croix-Rousse au centre-ville en utilisant les transports en commun, on a le choix: entre la crémaillère ou certaines lignes de bus, comme le 13. Mais si l'on habite sur les pentes de la Croix-Rousse, on ne peut qu'emprunter le traditionnel 6. Celui-ci fait largement partie du folklore croix-roussien et la société T.C.L. a abondé dans ce sens en redonnant au véhicule un air d'antan plus vrai que nature. Ses nombreuses particularités rendent la ligne 6 chère à ses usagers et même à ses conducteurs. D'ailleurs, lorsqu'on est machiniste sur la 6, on devient en quelque sorte immanquablement un virtuose de la profession. La précarité du trajet n'est pas banale. Jugez-en plutôt : pour un itinéraire d'une longueur de 2.6 km, le conducteur du 6 doit manoeuvrer savamment dans quelque cinq virages à 180° et effectuer trois quarts du trajet à sens unique. Ne parlons pas des stationnements sauvages, très communs sur les pentes croix-roussiennes, qui rendent la vie difficile au machiniste. Par nécessité, la ligne 6 a subi successivement deux rénovations, la première en 1978 et la seconde au milieu des années 1980 où le bus fut transformé de plusieurs façons, pour adopter finalement l'aspect qu'on lui connaissait encore au début des années 1990. A cette même époque, l'agglomération lyonnaise possède le premier réseau français de trolleybus, avec 143 véhicules circulant sur 8 lignes intégrées au réseau bus-métro. Le parc en service comporte, notamment, 7 trolleybus Vétra-Berliet VBH 85, sur la ligne 6. Au total, près de 62 kilomètres de lignes de trolleys s'étendent entre la Duchère, le rond-point de Parilly et la gare routière de Laurent-Bonnevay, avec un réseau plus dense dans la Presqu'île. Et pour faire fonctionner l'ensemble, 110 kilomètres de lignes aériennes, soit 110 tonnes de fils électriques...
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 36 négatifs.
note bibliographique"Les trolleybus lyonnais" / René Berthillier in La Vie lyonnaise, no.781, 26 octobre 1935, p.9-10. - "Ligne 6 : tout le folklore de la Croix-Rousse" in Le Progrès de Lyon, 27 juillet 1986. - "Pour que vive le trolleybus !" / François Samard in Le Progrès de Lyon, 19 janvier 1991, p.12. - "Le trolleybus lyonnais a un tournant" / Marie-Anne Maire in Lyon Figaro, 24 janvier 1991, p.5-6.

Retour