[Elections municipales à Lyon (1989) : lancement de la...

[Elections municipales à Lyon (1989) : lancement de la campagne des socialistes]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0740 FIGRPTP1183C 02
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 12,5 x 17,5 cm (épr.)
descriptionDe gauche à droite : le professeur Jean-Louis Touraine, tête de liste dans le 8e arrondissement ; Gérard Collomb, député du Rhône (1981-1988) et candidat à la mairie de Lyon ; Michel Delebarre, ministre des Transports et de la Mer (1988-1990) ; Paul Zech, président de l'Université Claude-Bernard (Lyon I) et du comité de soutien aux candidats socialistes. Inscription(s) sur l'image : "Lyon, / on se réveille !" (slogan de campagne).
historiqueArrivé à 300 km/h à bord de la première rame expérimentale du TGV-Atlantique, c'est le ministre des transports Michel Delebarre qui est venu donner, le 17 janvier 1989, le coup d'envoi officiel de la campagne socialiste lyonnaise pour les municipales. En présence des "vedettes" non socialistes, les professeurs Jean-Louis Touraine et Paul Zech, le parti socialiste prend ainsi de vitesse tous ses concurrents qui en sont encore à la confection de leurs listes. Une campagne qui semble donc d'ores et déjà engagée sur une bonne voie pour le P.S., si l'on se réfère à l'intérêt que suscite la première vague d'affiches aux couleurs du slogan de campagne : "Lyon, on se réveille !". Un constat qui permet à Gérard Collomb d'afficher lui aussi... un optimisme certain, considérant que son parti a déjà engrangé un certain nombre de points en interpellant les Lyonnais sur leurs préoccupations au quotidien.
note bibliographique"Le P.S. entre en campagne" / Françoise Vacher in Le Progrès de Lyon, 18 janvier 1989, p.7. - "Les socialistes partent en tête" / Jean-Jacques Billon in Lyon Matin, 18 janvier 1989, p.5.

Retour