Rue Baraban, 3e arrondissement

Rue Baraban, 3e arrondissement
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0929 017 00012
technique1 photographie numérique : couleur
historiqueEn patois lyonnais, les barabans sont des pissenlits. Le chemin de Baraban appartenait jadis à un domaine dit de la « Corne aux Cerfs », avant de devenir une rue populeuse avec l'industrialisation du quartier. En novembre 1970 s'ouvrit une patinoire où le champion olympique Gwendael Peizerat fit ses premiers pas sur la glace.

Retour