[Réunion de l'Office municipal des Sports (O.M.S.)]

[Réunion de l'Office municipal des Sports (O.M.S.)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRPTL0001 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 20 x 15 cm (épr.)
descriptionAu micro, Christian Bonnefond, secrétaire général de l'O.M.S., ouvre le débat. Troisième personne à partir de la droite : Jean Généty, adjoint aux Sports à la ville de Lyon (1977-1989). Cinquième personne à partir de la droite : Jean Berthelet.
historiqueEntouré de son état-major, Jean Genety, l'adjoint chargé des sports à Lyon, mais aussi président de l'Office municipal des sports (O.M.S.), tenait le 23 mars 1988 à la mairie la première réunion annuelle de la commission consultative de l'Office municipal des Sports (en principe trois par an) réunissant des dirigeants élus par leurs pairs ou des personnes cooptées de par le rôle qu'elles peuvent jouer en faveur du sport. Soit une cinquantaine de membres, parmi lesquels le nouveau de l'équipe : Jean Girma, patron de la filiale de Jet-Services, Monétique Chèque Edit, et qui, après le football, s'intéresse depuis peu de temps au basket-ball avec Lyon-CRO. Une réunion exceptionnelle dans la mesure où, pour la première fois, la presse était invitée par l'O.M.S. Autres invités à titre exceptionnel, des sportifs de haut niveau, en l'occurrence le couple Palliard-Courtois avec leur entraîneur Lydie Bontemps, les seuls Lyonnais présents aux Jeux Olympiques de Calgary, et la jeune équipe championne de Francs de polo rattachée au FCL. Passées les présentations, il fut surtout question du travail effectué par l'O.M.S. tout au long de l'année, lequel dirige son aide en direction des clubs de quartier. Les grands clubs tels que l'OL ou Lyon-CRO étant directement subventionnés par la municipalité. Ce sont 2,5 millions de francs qui ont été distribués sous forme de subventions avec une priorité aux investissements, sans oublier une aide apportée au sport de haut niveau et l'organisation de quelques manifestations. 2,5 millions de francs qui, eux-mêmes, sont versés à l'O.M.S. sous forme d'une subvention par la ville de Lyon. Jean Genety devait en profiter pour présenter en détail le budget des sports de la ville de Lyon, voté par le conseil municipal, soit 33,6 millions de francs d'investissements et aménagements et préciser l'utilisation du Palais des Sports.
note bibliographique"La première de Genety" / Daniel Arisi in Lyon Figaro, 24 mars 1988. - "Réunion de l'O.M.S. : le budget doublé" / Luc Paganon in Le Progrès de Lyon, 24 mars 1988.

Retour