[Marc Fraysse, secrétaire national du RPR à Villeurbanne]

[Marc Fraysse, secrétaire national du RPR à Villeurbanne]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP00501 002
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 36 x 24 mm
historiqueC'est officiel depuis fin juin 1989 et entré dans les faits depuis le 1er septembre, Marc Fraysse conseiller régional RPR vient à Villeurbanne pour prendre la tête de la section locale du Rassemblement pour la République (RPR). Les militants lui ont symboliquement remis les clés de la permanence de la rue Louis Becker, en présence de Jean Besson secrétaire fédéral et de Michel Forien, l'ancien leader villeurbannais. "On ne vient pas à Villeurbanne sur un coup de tête mais parce que l'on vous demande d'y venir. Michel Forien, les militants, ont souhaité que je vienne prendre la tête de cette équipe et je le fais avec l'appui des instances fédérales du mouvement, son secrétaire Jean Besson et son président Miche! Noir". Le message de Fraysse est clair, s'il vient à Villeurbanne c'est non seulement parce qu'on l'a sollicité, mais aussi parce qu'il a la certitude d'avoir derrière lui tout le poids de l'appareil du mouvement. Une affirmation qui vise directement Charles Hernu : "Je viens ici pour déloger l'adversaire... Michel Forien a mis en place des structures solides et a souhaité que son successeur ait non seulement les mêmes convictions gaullistes que lui, mais les mêmes engagements au service des personnes. La progression des idées ne se juge pas toujours en terme de résultat électoral". Après avoir expliqué que son premier geste aura été d'aller déposer une gerbe sur la stèle des droits de l'Homme et du citoyen, Marc Fraysse a précisé les dimensions de ses ambitions : "Rassembler la famille RPR puis rencontrer les partenaires de l'UDF pour un rassemblement des forces libérales". Dans la foulée il a même adressé aux quatre conseillers municipaux UDF une invitation à un dîner de travail... Source : "Fraysse en première ligne" / J.P. in Lyon Figaro, 2 septembre 1989, p.2.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 7 négatifs.

Retour