[Ateliers-rencontres de jazz contemporain de Cluny (1989)]

[Ateliers-rencontres de jazz contemporain de Cluny (1989)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0901 FIGRP00489 002
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
descriptionDidier Levallet, contrebassiste, chef d'orchestre et organisateur de la semaine des Ateliers-rencontres de jazz contemporain de Cluny.
historiqueLa treizième édition des "Ateliers-rencontres de jazz contemporain" de Cluny s'achevait le 27 août 1989. En plus de la théorie et de la pratique, quatre soirées-concerts. Sur scène, le trio Romano-Texier-Barret a fait rêver plus d'un stagiaire. D'ateliers musicaux en projections de films, avec "boeufs" de fin de journée non facultatifs, le contrebassiste Didier Levallet se révèle organisateur-né. Pour le plus grand plaisir d'une centaine de stagiaires français, italiens, espagnols ou allemands réunis à Cluny autour du jazz actuel, vocal ou instrumental. Pour la treizième année consécutive, du 19 au 26 août, Cluny a prêté son décor paisible aux rencontres quotidiennes des participants et des sept jazzmen-enseignants, dont Didier Levallet et le pianiste-percussionniste charmeur et flegmatique Patricio Villarroel. Investie stratégiquement avec courtoisie, la ville est devenue le lieu de toutes les rencontres, devant une "toile" ou un documentaire sur le jazz, autour d'une partition discutée ou retranscrite, avec détours quotidiens indispensables par la terrasse du Café de la place. De 16 à 50 ans, venus de Dijon, de région parisienne ou de Côme, les stagiaires assoiffés de musique improvisée avaient le choix entre initiation et perfectionnement. Parmi eux, très peu de professionnels selon Didier Levallet. [...] Des amateurs très attentifs et studieux, qui n'auraient manqué pour rien au monde les apparitions du pianiste guadeloupéen Alain Jean-Marie, accompagnateur de la vocaliste Dee Dee Bridgwater, en première partie du très technique trio Aldo Romano (batterie), Henri Texier (contrebasse), Eric Barret (saxophone). Dans l'étouffoir de la salle "Les Arts", 350 auditeurs prêtaient une oreille analytique, voire critique aux exercices de style du trio impétueux. Source : "Cluny, village jazz" / Pascaline Dussurget in Lyon Figaro, 28 août 1989, p.31.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 10 négatifs.
note bibliographiqueWikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Didier_Levallet (consulté le 18-03-2016).

Retour