[Galerie Gill Favre (Lyon)]

[Galerie Gill Favre (Lyon)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP02322 006
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 24 x 36 mm
descriptionAdresse de prise de vue : Galerie Gill Favre, 51 rue Auguste-Comte, Lyon 2e.
historiqueGisèle - dite Gill - Favre, née le 8 février 1956 à Bordeaux (Gironde), ouvre le 5 décembre 1987, avec Bernard Cathonnet, un nouvel espace d'expositions consacré à l'art contemporain dans le haut de la rue Auguste-Comte, entre les rues Franklin et de Condé. Outre la fondation de la Galerie Gill Favre, elle est à l'origine d'une association d'industriels mécènes, "Le Château de Dé", un club qui sert à monter des manifestations artistiques, à motiver les amateurs autour de l'art et des artistes de la galerie. S'il lui arrive de vendre à quelques Fracs, dont le Frac Rhône-Alpes, les principaux clients de Gill Favre sont des collectionneurs privés. Même si sa plus grosse vente, c'est à un musée qu'elle l'a faite : quatre "Crucifixions" de Louis Cane représentant un million de francs.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 30 négatifs. Tirage(s) sous la cote : FIGRPT0203.
note bibliographique"Gill Favre" / A.M. in Le Progrès de Lyon, 8 février 1988. - "L'art et ses marchandages" in Lyon Figaro, 14 juin 1990, p.33-37.

Retour