[Incendie dans l'église du Bon-Pasteur]

[Incendie dans l'église du Bon-Pasteur]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0917 FIGRPTL0083 03
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
descriptionAdresse de prise de vue : Eglise du Bon-Pasteur, 23 rue Neyret, Lyon 1er.
historiqueL'église du Bon-Pasteur est une église située rue Neyret sur les pentes de la Croix-Rousse, près de la montée de la Grande-Côte. Elle est dédiée au Bon-Pasteur, figure allégorique de Jésus, dans l'Evangile de Saint-Jean et l'Evangile de Saint-Luc. Edifiée en 1875-1883 par Clair Tisseur, son architecture est une imitation du style roman poitevin. L'église se distingue par son inaccessibilité : sans parvis, la porte débouche sur la rue Neyret à plus de 3 mètres du sol. L'escalier prévu ne fut jamais construit. L'église n'est plus affectée au culte catholique.
historiqueLe feu mystique n'est pas celui qui a provoqué l'incendie de l'église du Bon-Pasteur, rue Neyret (Lyon 1er) sur les Pentes de la Croix-Rousse, le 4 juillet 1987, en fin d'après-midi. L'origine de ce feu qui a détruit une bonne partie du choeur serait électrique. Le foyer s'est en effet développé, semble-t-ll, autour d'un orgue électrique. La chaleur de l'après-midi n'est par ailleurs certainement pas étrangère à l'apparition des premières flammes. C'est vers 17 heures 30 que les voisins ont donné l'alerte : une épaisse fumée s'échappait des ouvertures du bâtiment. Lorsqu'ils sont arrivés, un instant plus tard, les sapeurs-pompiers des 1ère, 2e, 4e et 7e compagnie de la communauté urbaine, commandés par le capitaine Weil et le lieutenant Ferrer, ont dû défoncer les portes. Tout était fermé, et il n'y avait personne même dans les appartements situés dans une aile de l'église. Le bois des stalles se consumait derrière l'autel. Les pompiers ont attaqué le feu à l'aide de trois petites lances. Il leur a fallu une trentaine de minutes pour éliminer tout risque de propagation. Les flammes, la fumée et la chaleur accumulées dans la nef ont communiqué le feu à une partie de la toiture, ont fait éclater des vitraux, et ont endommagé plusieurs fresques. Les boiseries du fond du choeur ont pour leur part été totalement détruites. L'église du Bon-Pasteur, propriété de la Ville de Lyon, n'accueille plus d'offices religieux, mais sert par contre de lieu de répétitions à une troupe de spectacles du quartier : "Coup de Pilon". Source : "Le feu dans l'église du Bon-Pasteur" in Lyon Matin, 5 juillet 1987.
note à l'exemplairePhotographie attribuée à Jean-Pierre Garel.
note bibliographique"La foi en l'avenir" / P.M. in Lyon Matin, 8 janvier 1988.

Retour