[Chantier de la Maison du livre, de l'image et du son...

[Chantier de la Maison du livre, de l'image et du son (M.L.I.S.)]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0901 FIGRPTL0259 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 10 x 15 cm (épr.)
descriptionVue prise depuis le chantier en direction du cours Emile-Zola. A l'arrière plan sur la gauche, le bâtiment de Institut Universitaire de Technologie, IUT B de Villeurbanne (façade donnant sur la rue de France). Adresse : Maison du livre de l'image et du son - François Mitterrand (M.L.I.S.), 247 cours Emile-Zola, 69100 Villeurbanne.
historiqueEn mars 1983, le maire Charles Hernu place au premier rang des objectifs de son manifeste municipal la construction d'une bibliothèque multi-médias à Villeurbanne. La municipalité souhaite à l'époque réaliser un transfert de l'ancienne bibliothèque, jusqu'alors hébergée au sein de l'hôtel de ville, et l'ouvrir aux nouveaux médias (cd, cd-rom, vidéos, etc.) Au début de 1984, un concours est organisé. Cinq cabinets d'architectes sont sur les rangs. L'architecte Mario Botta l'emporte. Son projet avec ses lignes architecturales monumentales est retenu par le jury. En avril 1984, il obtient confirmation et le dossier avance rapidement. En octobre de la même année, un avant-projet détaillé est présenté. On signe le permis de construire en présence de Charles Hernu. L'année 1985 est consacrée à la préparation du projet, et à la recherche du financement, le ministère de la Culture ayant accepté de le soutenir. A l'été 1985, le dossier figure parmi les vingt retenus par la présidence de la République. Février 1986 constitue un moment politique, puisque Jack Lang vient poser la première pierre. Les travaux démarreront véritablement en juin de cette même année pour s'achever, vraisemblablement, à la fin de l'année 1987. L'ouverture au public se fera en mars 1988. Il faudra donc compter cinq années entre la décision politique et la mise en service de ce qui est le plus grand projet du mandat de Charles Hernu.
historiquePour l'heure, l'un des plus grands chantiers de la commune de Villeurbanne avance rapidement et le 23 octobre 1986 la municipalité effectait une visite du chantier. Elle a ainsi clairement réaffirmé sa volonté de poursuivre la réalisation de cet équipement malgré les critiques de l'opposition municipale réclamant une révision "à la baisse" de certaines structures. Les délais seront tenus ; la Maison du livre, de l'image et du son sera livrée à la fin de l'année 87 et elle aura trouvé son rythme de fonctionnement pour les premiers mois de 1988. Le projet le plus monumental du mandat de Charles Hernu est sans conteste la création de Mario Botta. L'architecte tessinois a voulu reprendre les lignes de l'ensemble urbain des Gratte-Ciel tout en affirmant sa spécificité. L'aspect des façades interpelle et la Maison du livre, de l'image et du son aura une fonction de signal dans la ville. Si le site - l'axe du cours Emile-Zola - ne lui permet pas d'apparaître sur un large espace découvert, cet équipement n'en attirera pas moins l'attention en raison des choix effectués. Le puits de lumière central, les lignes à calcaire blanc et gris sont autant de signes qui affirmeront la présence de l'édifice.
note à l'exemplairePhotographie issue des archives du Journal Rhône-Alpes.
note bibliographique"Le futur démarre aujourd'hui" / Yves Espaignet in Le Journal Rhône-Alpes, 24 octobre 1986, p.15.

Retour