Dépôt de tramways OTL dit dépôt Parmentier

Dépôt de tramways OTL dit dépôt Parmentier
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0757 006 00015
technique1 photographie numérique : couleur
descriptionIl s'agit d'un grand dépôt de bus de forme trapézoïdale d'environ 10000 m² de superficie, avec une toiture composée d'une série de toits à longs pans agrémentée par des lanterneaux et des petites cheminées d'aération. Les façades sont rythmées tous les 9 mètres par des pilastres corniers avec en décor le chiffre OTL. Des baies de formes différentes selon les façades sont intercalées entre les pilastres : travée de trois baies oblongues façade rue Grignard, baies longues sur deux travées façade rue Saint-Jérôme, grandes baies carrées avec un linteau métallique en rez-de-chaussée de la rue Jaboulay et fenêtres classiques au premier étage (bureaux). La toiture composée d'une structure métallique, correspond à une série de toits à longs pans avec des lanterneaux pour assurer un éclairage zénithal de qualité. Source : Patrimoine en Rhône-Alpes.
historiqueAu coin des rues d'Anvers et Bancel, ce bâtiment abandonné doit son nom à la rue Parmentier qui le longeait au sud et qui s'appelle maintenant rue du Pr Grignard. Ce dépôt de tramway, créé en 1912 afin d'abriter les tramways, fait 7100m² de superficie dont 5000 prévus pour le remisage des véhicules. Sa situation prés de la place Jean Macé qui représente l'extrémité sud de la ville à cette époque, en fait une place essentielle pour les transports en commun Lyonnais. Le 26 Mai 1944, un bombardement détruit la toiture et rend inutilisable les tramways qui y sont entreposés. La fin de la guerre voit la reconstruction de ce dépôt qui reprend vie. Mais depuis les années 30, les trolleybus remplacent progressivement les tramways. Le dépôt Parmentier a abrité les derniers trams en service sur Lyon comme navettes vers la foire. Le service tram a définitivement été abandonné et tout le matériel a été démoli à Parmentier durant l'été 58 excepté la motrice Lyon et la motrice Marcinelle 386. Toutes les remorques Marcinelle ont échappé momentanément à la démolition en finissant comme cabanes de jardin. Le dépôt accueille alors une soixantaine de bus concernant 7 lignes, occupant 160 personnes jusqu'en 2000, où l'arrivée du nouveau tram sonne la fin de ce dépôt dont la toiture spécifique est remarquable. Il ferme momentanément puis abrite durant deux années la fourrière automobile qui part ensuite sur Gerland. Un projet de logements est prévu à cet emplacement, ainsi qu'une surface commerciale au rez-de-chaussée.

Retour