[Ancien Cinéma Elysée]

[Ancien Cinéma Elysée]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0759 FIGRPTL0241 01
technique1 photographie positive : tirage noir et blanc ; 15 x 20 cm (épr.)
descriptionPhotographie prise lors de la soirée d'inauguration et de réouverture de l'ancienne salle de cinéma Elysée, devenue salle associative.
historiqueUne façade années cinquante jaune et rouge, une salle rouge et bleue avec cent cinquante fauteuils amovibles, un balcon et une mini-scène, sans oublier l'écran de projection et la caisse d'origine : c'est l'Elysée un ancien cinéma, très "atmosphère". Vieux bâtiment aux allures de nostalgie, ce cinéma qui ne diffusait plus que des films de kung-fu semblait depuis sa fermeture condamné à disparaître sous les coups de bulldozers, comme tant d'autres... Mais voilà, cinq Lyonnais repèrent la merveille et décident de lui insuffler une nouvelle vie. Avis aux noctambules : dès le 20 novembre 1987, l'Elysée va faire bouger les habitudes et mettre de nouveaux ingrédients dans le cocktail bien routinier des programmations compartimentées "Made in Lyon". Pour créer du neuf autour de cette salle un peu oubliée de la rue Basse-Combalot, Michel Cova, Jacques Fayard, Anne Orecchioni, Bertrand Puvis de Chavannes et Dominique Tsikas décident d'unir leurs efforts et leurs idées en constituant l'association "Espace Libre". En travaux pour réfection du sol et installation d'équipements sono et éclairage, l'endroit conservera néanmoins son séduisant cachet d'origine, avec les éléments de l'ancien cinéma. Une partie bar devrait être installée par la suite. Mélange de compétences artistiques et techniques, cette association se subdivise en deux parties : le groupe Elysée, spécialisé dans le domaine de la peinture et l'organisation d'expositions et le groupe Parnasse, plus axé sur le côté spectacle. Les expositions auront lieu dans une salle voisine et démarreront à partir du 6 octobre, avec une présentation des oeuvres du peintre Jean-Philippe Aubanel, intitulée "Perdu hélas". Source : "L'Elysée, recyclage d'avant-garde" in Lyon Figaro, 2 octobre 1987, p.50.

Retour