[Théâtre de l'Eldorado]

[Théâtre de l'Eldorado]
droitsCreative Commons - Paternité. Pas d'utilisation commerciale. Pas de modification.
localisationBibliothèque municipale de Lyon / P0741 FIGRP03459 006
technique1 photographie négative : noir et blanc ; 6 x 6 cm
descriptionAdresse : L'Eldorado, 35 cours Gambetta, Lyon 3e. Vue prise depuis l'un des immeubles du cours Gambetta. Sur la gauche le débouché de la rue Auguste Lacroix; sur la droite, la rue du Commandant Fuzier.
historiqueThéâtre de l'Eldorado. Claudius Porte, architecte ; 1894. Inauguration : 15 juin 1894.
historiqueLe Théâtre de l'Eldorado est un ancien théâtre de Lyon édifié en 1894 sur les terrains d'une brasserie du cours Gambetta. C'est d'abord un music-hall, puis la salle est transformée en cinéma. En 1977, le metteur en scène Bruno Boëglin s'y installe avec sa troupe jusqu'en 1986. En 1982, le bâtiment est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Une dérogation du ministre de la culture remet en cause la loi de protection du bâtiment. Le théâtre est démoli en 1993 et radié des Monuments historiques en 2010.
historiquePerchés au dixième étage d'un immeuble du cours Gambetta, les bureaux du patron de la société Imacore sont modernes et clairs. Avec vue plongeante sur le quartier de La Guillotière et bien entendu sur le monument historique du secteur : L'Eldorado, ancien music-hall-cinéma-théâtre lyonnais fermé depuis le début des années quatre-vingt. Un coup d'oeil suffit donc à Jean-Paul Brassel pour vérifier si la salle fétiche du patrimoine culturel local est encore debout ou si par "miracle", elle finira par s'écrouler. Comme une vieille bicoque abandonnée. Et l'affaire intéresse au plus haut point ce "pro" de l'immobilier : spécialisé dans le montage d'opérations pour la SMCI, un gros promoteur lyonnais, Imacore est, aussi, un des protagonistes du dossier "Eldorado". Il n'est pas le seul. Depuis son rachat, au cours de l'été 1989, par la SMCI et par la RIC, autre important promoteur, l'Eldorado a vu se pencher à son chevet une série de décideurs politiques ou culturel lyonnais et parisiens. Qui n'ont d'ailleurs toujours pas réussi à prendre une décision... Source : "Opération Eldorado" / Anne Masson in Lyon Figaro, 22 février 1991, p.30-32.
note à l'exemplaireCe reportage photographique contient 111 négatifs.

Retour